Aleteia logoAleteia logoAleteia
Mardi 25 juin |
Aleteia logo
Spiritualité
separateurCreated with Sketch.

« Sors et essaie de retrouver le bonheur en toi et en Dieu », le magnifique poème d’Anne Frank

HANDS, FARMER, GRAINS

By Frolova_Elena | Shutterstock

La rédaction d'Aleteia - publié le 04/06/20 - mis à jour le 06/03/23

Clandestine pendant deux ans à Amsterdam puis déportée à Auschwitz-Birkenau, c’est là qu’Anne Frank a écrit son fameux journal. On y trouve notamment un magnifique poème où elle fait l'éloge de la liberté et de la contemplation de la nature.

Réjouissez-vous ! L’article que vous allez lire est entièrement gratuit. Pour qu’il le demeure et soit accessible au plus grand nombre, soutenez Aleteia !

Je fais un don*

*avec réduction fiscale

« Sors, va dans les champs, dans la nature et au soleil, sors et essaie de retrouver le bonheur en toi et en Dieu ». C’est ainsi que débute l’un des très beaux textes qui compose le journal Anne Frank. Écrit le 7 mars 1944 alors qu’elle était détenue à Auschwitz-Birkenau avec toute sa famille, ce poème invite à la contemplation de la nature et à l’émerveillement face à la beauté de la Création. « Contemple ces choses et tu feras une nouvelle rencontre avec Dieu, et tu retrouveras ton équilibre », écrit la jeune fille.

Sors, va dans les champs,
dans la nature et au soleil,
sors et essaie
de retrouver le bonheur
en toi et en Dieu.
Pense à toute la beauté
qui croît en toi et autour de toi
et sois heureuse !

Il y a toujours quelque chose de beau
qui demeure :
la nature, la splendeur du soleil,
la liberté, nous-mêmes,
ce sont des possessions que nous ne perdons jamais.

Contemple ces choses
et tu feras une nouvelle rencontre avec Dieu,
et tu retrouveras ton équilibre.

Une personne heureuse rend également les autres heureux,
une personne courageuse et confiante
ne sera jamais submergée par le malheur !

Anne Frank
Journal, mardi 7 mars 1944

Tags:
auschwitzlibertépoème
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.
Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale
Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement