Aleteia logoAleteia logoAleteia
Mardi 21 mai |
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

En Irak, une chrétienne nommée au gouvernement

chrétiens d'orient irak famille

© De ChameleonsEye / Shutterstock

Chrétiennes d'Irak.

Agnès Pinard Legry - publié le 09/06/20

Evan Faeq Yakoub Jabro, une enseignante chaldéenne, a été nommée au sein du gouvernement irakien, ce samedi 6 juin, ministre en charge des urgences migratoires et de la réinstallation des personnes évacuées.

Réjouissez-vous ! L’article que vous allez lire est entièrement gratuit. Pour qu’il le demeure et soit accessible au plus grand nombre, soutenez Aleteia !

Je fais un don*

*avec réduction fiscale

Sa mission s’annonce délicate. Evan Faeq Yakoub Jabro, professeur de biologie et chaldéenne, une brande de l’Église d’Orient, a été nommée ce samedi 6 juin ministre responsable des questions migratoires ainsi que de la réinstallation des personnes déplacées et évacuées au sein du gouvernement irakien, rapporte l’agence Fides. Parmi les dossiers qu’elle aura à traiter se trouve notamment le sort des dizaines de milliers de chrétiens ayant fui Mossoul et la province de Ninive en 2014 face à l’avancée des djihadistes de l’État islamique (EI).

Le défi du maintien des minorités religieuses

En 2005, l’Irak comptait environ 630.000 chrétiens, soit 2% de la population. Mais la montée de l’EI et les persécutions des djihadistes ont entrainé un exode massif des chrétiens. Une grande partie d’entre eux se sont réfugiés à Erbil, au Kurdistan irakien, et n’envisagent pas de retour. Certains observateurs avancent même que le pays a perdu 70% de ses chrétiens sur les trente dernières années. Le défi du maintien des minorités religieuses, dont les chrétiens, en Irak, devrait donc faire partie intégrante du travail de la nouvelle ministre.




Lire aussi :
« Si les chrétiens d’Orient ne trouvent pas leur place de citoyens, ils partiront »

Tags:
Chrétiens d'OrientChrétiens en IrakÉtat islamique
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.
Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale
Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement