Aleteia logoAleteia logoAleteia
Vendredi 03 février |
Aleteia logo
Perles du Web
separateurCreated with Sketch.

Les moines de Saint-Wandrille font rimer déconfinement avec…déstockage de bières

La rédaction d'Aleteia - publié le 11/06/20

Alors que les Français reprennent progressivement leur quotidien, les moines de l’abbaye de Saint-Wandrille, en Normandie, retrouvent également le leur : à la prière ils peuvent désormais rajouter le travail, à savoir le brassage et la vente de leurs bières. En raison du confinement, ils ont dû écouler en quatre jours près de… 9.500 bières.

Savez-vous que Aleteia ne peut vivre que grâce à la générosité de ses lecteurs ?

JE DONNE

Aleteia a vraiment besoin de vous

Si l’activité spirituelle des moines de l’abbaye de Saint-Wandrille, en Normandie, n’a pas faiblie pendant le confinement, leur activité de brasseur à quant à elle tournée au ralenti. Mais depuis le 11 mai, elle repart sur les chapeaux de roues. Les moines bénédictins s’étaient fixés jusqu’au vendredi 12 juin pour écouler un stock de près de 9.500 bières. Un parti qu’ils sont en passe de réussir : d’après France 3 Normandie,  jeudi 11 juin à 12h, il ne manquait déjà plus que 284 bouteilles pour atteindre l’objectif.

« C’est activité communautaire importante, car elle a pour objectif principal d’apporter des ressources économiques, mais c’est un enjeu aussi monastique puisque nous avons pris la décision d’assurer la production uniquement par les moines », rappelle frère Benoît dans une vidéo postée sur Youtube. Depuis 2016, ils brassent en effet eux-mêmes cette bière 100% française, à mi-chemin entre la bière ambrée et la bière blonde.


PINTE DE BIERE

Lire aussi :
Les secrets de la vraie bière d’abbaye

Tags:
Alcoolbieremoines
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.

Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

L’évangélisation de l’univers Internet est le défi crucial de l’annonce de l’Évangile en notre temps. Et voici que Aleteia - de loin le premier site Internet catholique au monde -, voici que, Dieu aidant, Aleteia excelle à remplir cette mission. Mais, problème, seuls 2% de ses lecteurs fidèles donnent au moment de la quête…

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale