Aleteia logoAleteia logoAleteia
Dimanche 16 juin |
Aleteia logo
Perles du Web
separateurCreated with Sketch.

Amputé des deux mains, il crée une chaîne YouTube pour partager son quotidien

The-No-Handed-Bandit.jpg

Capture d'écran YouTube / The No-Handed Bandit

Rachel Molinatti - publié le 02/07/20

Ayant perdu ses mains après un grave accident, cet Américain a créé une chaîne YouTube grâce à laquelle il enseigne diverses techniques pour effectuer des gestes utiles dans la vie de tous les jours.

Réjouissez-vous ! L’article que vous allez lire est entièrement gratuit. Pour qu’il le demeure et soit accessible au plus grand nombre, soutenez Aleteia !

Je fais un don*

*avec réduction fiscale

Comment jouer au basket, manger des tacos, mettre votre masque de protection sur votre visage ou faire pousser des tomates alors que vous n’avez pas de mains ? C’est ce que vous pourrez découvrir sur la chaîne YouTube The No-Handed Bandit. En 2010, Samoana Matagi, qui travaille sur des lignes à haute tension dans le Colorado (États-Unis), est victime d’un accident et une décharge de 14.000 volts lui traverse le corps. Il doit alors être amputé des deux mains et se retrouve quelque temps plus tard avec des prothèses, qui ressemblent à des pinces, qu’il ne sait pas très bien comment manipuler. Difficile pour lui de savoir comment s’y prendre et de trouver les informations nécessaires en ligne. Or, composer avec pareil handicap, ce n’est pas si simple !

Aidé par son ergothérapeute, et ayant lui-même des compétences de vidéaste, Sam a donc l’idée de créer une chaîne YouTube. Dans ses vidéos (en anglais), il enseigne les rudiments de la vie d’un homme manchot avec humour et sans complexe. Une façon pour lui de partager ses acquis et d’aider ceux qui seraient dans la même situation que lui tout en montrant que même avec le handicap, la vie reste possible.


DAD, HOW DO I?

Lire aussi :
Rob Kenney, véritable « papa YouTube »

Tags:
HandicapYouTube
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.
Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale
Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement