Aleteia logoAleteia logoAleteia
Vendredi 19 avril |
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

L’émouvante vidéo d’une vieille dame à son piano dans Beyrouth en ruine

WEB3-ELDERLY-WOMAN-PLAY-PIANO-BERIUT-Twitter.jpg

Agenzia Nova | Twitter | Fair Use

Bérengère Dommaigné - publié le 06/08/20

C'est une courte vidéo bouleversante qui circule depuis hier sur les réseaux sociaux. Une vieille dame joue au piano l'air "Ce n'est qu'un au revoir" dans son appartement totalement dévasté par la double explosion de Beyrouth. Ou quand la musique et l'espoir semblent plus fort que tout.

Réjouissez-vous ! L’article que vous allez lire est entièrement gratuit. Pour qu’il le demeure et soit accessible au plus grand nombre, soutenez Aleteia !

Je fais un don*

*avec réduction fiscale

L’air est connu dans le monde entier. Traduit en français par « Ce n’est qu’un au revoir », cette musique est à l’origine une vieille chanson folklorique écossaise « Auld Lang Syne », qui reprend les paroles du poète Robert Burns, sur les jours qui passent et le regard tourné vers l’avenir. Et ces paroles prennent ici tous leur sens avec cette personne âgée libanaise qui, alors que deux explosions ont partiellement ravagé Beyrouth mardi 4 août, semble rendre hommage à tout ce qu’elle a perdu mais aussi à tout ce qu’elle a reçu.

Alors qu’à travers les notes, on entend en bruit de fond le balayage des vitres brisées, la vidéo, émouvante et tragique, est à l’image de tout un pays aujourd’hui meurtri. Et pourtant, malgré les vitres des fenêtres qui jonchent le sol, le piano est toujours là, et la vielle dame joue une musique qui a traversé les frontières. N’est-ce-pas là, en images, le symbole même de l’Espoir ?


OUR LADY OF LEBANON

Lire aussi :
Prière à Notre-Dame du Liban

Tags:
Libanpersonne âgée
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.
Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale
FR_Donation_banner.gif
Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement