Aleteia logoAleteia logoAleteia
Mardi 21 mai |
Aleteia logo
Spiritualité
separateurCreated with Sketch.

Déprimé ? Essayez les remèdes spirituels de ce grand saint

SAD WOMAN,

fizkes | Shutterstock

Philip Kosloski - publié le 20/08/20 - mis à jour le 05/05/23

Las de tout, angoissé, inquiet... Pas facile de remonter la pente quand la dépression guette et paralyse. Saint François de Sales lui même en a traversé une durant ses études et a longuement écrit à ce sujet. Voici quatre de ses conseils pour en sortir.

Réjouissez-vous ! L’article que vous allez lire est entièrement gratuit. Pour qu’il le demeure et soit accessible au plus grand nombre, soutenez Aleteia !

Je fais un don*

*avec réduction fiscale

Il est souvent difficile se sortir seul d’une période de déprime et de tristesse. Hormis chercher un avis médical quand cela est nécessaire, parfois, tout ce dont nous avons besoin, ce sont des conseils avisés de personnes ayant connu ou côtoyé de près une telle situation. Saint François de Sales a longuement évoqué la question de la dépression dans son Introduction à la vie dévote. Pour y faire face et combattre ce mal, il propose de nombreux remèdes spécifiques.

1La musique religieuse

GREGORIAN CHANT,CODEX
Wally Gobetz | CC BY NC ND 2.0

Faites usage des hymnes et des chants spirituels; ils ont souvent frustré le Malin dans ses opérations, comme c’était le cas lorsque l’esprit malfaisant qui possédait Saul fut chassé par la musique et les psalmodies.

Son premier conseil est de faire honneur aux hymnes et autres chants spirituels qui ont souvent, par le passé, contrecarré les plans du Malin. « Chanter, c’est prier deux fois », disait saint Augustin. Alors n’hésitez-pas à donner de la voix pour le Seigneur, votre âme n’en sera que plus légère. Écouter de la musique sacrée est aussi une belle manière d’apaiser ses pensées et de se tourner vers le Seigneur.

2Avoir des activités

OFFICE,WORKERS
Shutterstock

Il est aussi bon de s’occuper avec du travail externe, et ceci avec autant de variété qui nous permettra de distraire notre esprit de la raison qui l’oppresse, et de le raviver et lui rendre la gaieté, puisque la dépression nous laisse sec et froid.

Avoir des activités, qu’elles soient professionnelles, culturelles, sportives ou sociales, permet de se distraire et d’arrêter de ruminer ses problèmes.

3Prier Jésus crucifié

web3-bible-psalms-crucifix-jesus-pexels.jpg
Libre de droit

Faites usage d’actes de ferveur externe, même s’ils sont fades à ce moment là; étreignez votre crucifix contre votre cœur, embrassez les pieds et les mains de votre Seigneur, tournez les mains et les yeux vers le ciel, et exprimez à Dieu votre confiance et votre amour : “Mon bien-aimé est à moi, et moi à Lui. Un paquet de myrrhe est mon bien-aimé, Il reposera sur mon sein. Mes yeux ont longuement désiré ta Parole, Ô quand me consoleras-tu ! Ô Jésus, soit mon sauveur et mon âme vivra. Qui pourrait me séparer de l’amour du Christ ?”

Saint François de Sales recommande de prier fréquemment Jésus crucifié, et ce de manière démonstrative. Il a souffert pour le salut de l’humanité, Il sait nos douleurs, nos peines et nos difficultés, Il est à même de nous comprendre.

4Se confier

KIEROWNICTWO DUCHOWE
Pascal Deloche / Godong

Dévoilez vos sentiments, vos pensées et vos manques qui sont le résultat de votre dépression à votre confesseur ou directeur, en toute humilité et fidélité; recherchez la société de personnes spirituelles, et fréquentez la autant que possible tant que vous souffrez.

Se confier, accepter de s’ouvrir à son confesseur ou son accompagnateur spirituel permet parfois de poser un regard neuf sur sa vie, sur une situation donnée, et d’envisager de nouvelles solutions et  perspectives.

Saint François de Sales invite surtout à lutter contre l’humeur morose et à ne pas se résigner à subir les idées noires. Offrir sa souffrance et la joindre à celle de Jésus est une manière de lutter contre la dépression. Dieu désire la paix des âmes et si nous nous tournons vers lui et lui demandons de l’aide, Il ne nous abandonnera pas.

Tags:
DépressionFrançois de Sales
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.
Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale
Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement