Aleteia logoAleteia logoAleteia
Jeudi 20 juin |
Aleteia logo
Perles du Web
separateurCreated with Sketch.

Espagne : un Bruce Lee en clergyman

PRIEST,ROMAN,COLLAR

CC0

Dolors Massot - publié le 28/09/20

En Espagne, un prêtre de 73 ans a été agressé par un jeune à coups de couteau alors qu'il s'apprêtait à entrer dans son église le 23 septembre dernier. L'événement l'a conduit à se comparer avec humour à Bruce Lee.

Réjouissez-vous ! L’article que vous allez lire est entièrement gratuit. Pour qu’il le demeure et soit accessible au plus grand nombre, soutenez Aleteia !

Je fais un don*

*avec réduction fiscale

Il s’est comporté « comme Bruce Lee avec un clergyman ». Une comparaison qui vient du père Javier Contreras, prêtre de 73 ans membre de l’Opus Dei, de la paroisse de Saint Josémaria Escrivá de Balaguer, à Alcorcón (Espagne). Le 23 septembre dernier, alors qu’il s’apprêtait à entrer dans son église, un jeune de 28 ans l’a agressé, lançant « Je viens te tuer, je suis Dieu et les prêtres tuent des enfants », juste avant de lui donner trois coups de poignard.

Son âge n’a pas empêché le père Javier de se défendre et de lutter avec son agresseur qui a finalement lâché son arme. Ce qui a valu au prêtre septuagénaire ce trait d’humour malicieux dans lequel il se compare à l’acteur sino-américain spécialiste des arts martiaux. Cette heureuse issue ne minimise pas la dangerosité de l’agresseur qui a blessé plusieurs policiers venus prêter main-forte au prêtre.

ALCORCON
@parroquiasanjosemaria.alcorcon | Diocesis de Getafe

Transféré à l’hôpital, le père Javier Contreras a reçu au total douze points de suture. Il a expliqué par la suite après avoir prié pour son agresseur – qui a des problèmes psychiatriques avérés – pendant les cinq minutes de lutte a envoyé une lettre à ses paroissiens dans lequel il les étreint tous fort. Kiaï !




Lire aussi :
Paolo Conte : « Je pense que nous avons besoin d’un Messie »

Tags:
EspagneFaits diversPrêtre
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.
Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale
Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement