Aleteia logoAleteia logoAleteia
Lundi 04 mars |
Aleteia logo
Perles du Web
separateurCreated with Sketch.

Chaque mardi, ce papa rigolo danse pour son fils atteint d’un cancer

PERE-DANSE.jpg

Capture Facebook / Cook Children's Medical Center

Jaime Septién - Rachel Molinatti - publié le 07/10/20

À Fort Worth (États-Unis), un père de famille danse chaque semaine pour remonter le moral de son fils atteint d'un cancer.

Chaque mardi, à Fort Worth (Texas, États-Unis), il donne rendez-vous à son fils et danse à côté de l’hôpital. Si Chuck Yielding, un père de famille, n’est pas certain d’être engagé à l’opéra Garnier, il  a clairement des chances de faire sourire son fils Aiden, 14 ans, depuis sa fenêtre. Car celui-ci, atteint d’un cancer, est hospitalisé sur place et suit une chimiothérapie.

En raison des restrictions liées au Covid-19 et des protocoles de santé rigoureux, un seul parent est autorisé à effectuer des visites. Et comme sa mère travaille sur place, c’est plutôt elle qui s’en charge. Mais son père a décidé de trouver d’autres moyens pour entrer visuellement en contact avec son garçon et il n’hésite pas à enchaîner les mouvements sur la musique, tel un gymnaste, de façon parfois cocasse.

L’objectif est « de lui faire savoir qu’il n’est pas seul », a confié le papa danseur qui a affirmé qu’il ferait « n’importe quoi » pour remonter le moral de son fils. Nous sommes avec lui ». « Cela me réconforte parfois », a reconnu quant à lui Aiden. « Cela me donne l’impression qu’il est là ». Pour Lori Yielding, la mère de famille, ce rituel entre le père et son fils prouve à quel point l’unité familiale est essentielle en ces temps difficiles.




Lire aussi :
Ce médecin danse avec ses patients pour leur redonner le moral

Tags:
cancerdanseEnfantsÉtats-UnisMaladiePères
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.
Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale
FR_Donation_banner.gif
Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement