Aleteia logoAleteia logoAleteia
Mercredi 17 avril |
Aleteia logo
Perles du Web
separateurCreated with Sketch.

Espagne : des bambins remontent le moral des religieuses confinées

SEVILLA

Gentileza-Macarena Aguilar Amores

Mariana de Ugarte Blanco - publié le 20/10/20

À Séville (Espagne), les religieuses d'un couvent ont dû abandonner temporairement leurs missions après avoir attrapé le Covid-19. Pour les soutenir, les élèves d'une école voisine ont laissé des dessins d'encouragement sur la porte du couvent.

Réjouissez-vous ! L’article que vous allez lire est entièrement gratuit. Pour qu’il le demeure et soit accessible au plus grand nombre, soutenez Aleteia !

Je fais un don*

*avec réduction fiscale

Très appréciées à Séville (Espagne), les sœurs de la Compagnie de la Croix se dédient aux plus démunis et parcourent la ville pour leur apporter leur aide. Mais ces derniers jours, les religieuses n’ont pas pu quitter leur couvent, contraintes de rester isolées dans leurs cellules. En effet, 42 d’entre elles ont attrapé le Covid-19. C’est là l’occasion de mieux porter leur nom de « sœurs de la Croix » et d’embrasser la croix à leur tour afin d’être plus proches du Christ.

Pour les soutenir et leur mettre un peu de baume au cœur, des élèves de l’école Santa Ana ont décoré à leur façon les portes du couvent, les couvrant de dizaines de coloriages bigarrés représentant sœur Angela de la Cruz, la fondatrice de la congrégation, entourée d’enfants. Ils ont également joint des messages d’encouragement tels que « nous vous aimons », « nous prions pour vous » ou « vous êtes les meilleures ! ». On dit que Dieu écoute la prière des enfants : les religieuses peuvent donc dormir sur leurs deux oreilles.

SEVILLA
Gentileza-Macarena Aguilar Amores

Tags:
CovidEnfantsEspagneReligieux
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.
Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale
FR_Donation_banner.gif
Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement