Aleteia logoAleteia logoAleteia
Mercredi 12 juin |
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

Vidéo : trois jours après l’attaque de Nice, un rite de réparation empreint d’émotion

Les trois victimes de l'attentat dans la basilique de Nice

Diocèse de Nice / Olivier Huitel

Nadine, Simone et Vincent ont été sauvagement assassinés, à l'intérieur de la basilique Notre-Dame de l'Assomption, à Nice.

Timothée Dhellemmes - publié le 02/11/20

Dans une ambiance à la fois solennelle et recueillie, Mgr André Marceau, évêque de Nice, a présidé la messe de la Toussaint ce dimanche 1er novembre, en la basilique Notre-Dame de l’Assomption. Avant la célébration, il a procédé au rite pénitentiel de réparation.

Réjouissez-vous ! L’article que vous allez lire est entièrement gratuit. Pour qu’il le demeure et soit accessible au plus grand nombre, soutenez Aleteia !

Je fais un don*

*avec réduction fiscale

Trois jours après le drame, la basilique meurtrie de Nice peut de nouveau accueillir des célébrations religieuses. « Ce soir, osons vivre le signe de l’eau, le signe de notre baptême (…) L’eau est signe de conversion, de notre plongée au cœur du mystère de Dieu d’amour », a proclamé Mgr André Marceau ce dimanche 1er novembre, en la basilique Notre-Dame de l’Assomption.

Quelques minutes auparavant, la procession pénétrait dans l’édifice, dans un silence pesant. Accompagné de Mgr David et de Mgr Aveline, archevêques de Monaco et de Marseille, l’évêque de Nice a procédé au rite de réparation. Vêtu d’une chasuble violette, il a aspergé les murs d’eau bénite, avant que les lumières de la basilique ne soient allumées. Le prélat a ensuite revêtu des vêtements blancs, signe de la résurrection.

Une fois le rite de réparation terminé, Mgr Marceau a célébré la messe de la Toussaint dans la basilique. Il a particulièrement fait mémoire des trois victimes de l’attaque terroriste : Nadine, Simone et Vincent, le sacristain.


Mgr Eric de Moulins Beaufort - messe pour la France

Lire aussi :
Mgr de Moulins-Beaufort : « Pour beaucoup à l’étranger, l’Église, c’est la France et la France, c’est l’Église »

Tags:
MesseNice
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.
Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale
Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement