Aleteia logoAleteia logoAleteia
Samedi 20 juillet |
Aleteia logo
Perles du Web
separateurCreated with Sketch.

À Perpignan, on dit merci aux soignants avec des bouquets de fleurs

Fleurs-Perpignan.jpg

Facebook / Marjorie Pla

Rachel Molinatti - publié le 04/11/20

À Perpignan, une grossiste de fleurs a offert son surplus aux soignants de l'hôpital afin de les remercier de leur travail. Une récidiviste puisqu'elle en avait déjà fait autant lors du premier confinement.

Un bouquet de fleurs, cela fait en général plaisir. C’est en tout cas ce qu’a dû penser Muriel Marcenac, 38 ans, qui travaille dans une entreprise de fleurs à Saint-Estève (Pyrénées-Orientales). Elle a déposé un bouquet de fleurs sur les capots des voitures garées sur le parking de l’hôpital de Perpignan, soit quelque 400 bouquets. Une façon pour elle de soutenir les soignants alors qu’une seconde vague de l’épidémie de Covid-19 s’abat sur la France.

Avec les nouvelles mesures gouvernementales, il lui était impossible pour elle d’écouler ses stocks. Qu’à cela ne tienne, le 2 novembre, la généreuse fleuriste a choisi de les offrir à ceux qui accompagnent les malades chaque jour. Le lendemain, elle a renouvelé l’opération à la clinique Saint-Pierre et elle ne compte pas s’arrêter là. “J’ai dû prendre une décision et je ne voulais pas gaspiller”, a-t-elle expliqué au Huffpost.

“Plutôt que de pleurer je me suis dit qu’il fallait donner le sourire aux gens, surtout en ce moment”. Les internautes et les soignantes n’ont pas tari d’éloges face à cette jolie initiative. Muriel l’a bien compris : on peut changer les choses avec des bouquets de roses.


Christmas rose

Lire aussi :
[EN IMAGES] La jolie symbolique spirituelle des fleurs

Tags:
Covidfleurssoignants
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.
Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale
Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement