Aleteia logoAleteia logoAleteia
Jeudi 07 décembre |
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

Partout en France, des rassemblements pour la messe

WEB2-RASSEMBLEMENT-RECONFINEMENT-AFP-080_HL_KPERONLEOUAY_1275527.jpg

Karine Péron Le Ouay / Hans Lucas / Hans Lucas via AFP

Rassemblement devant la cathédrale de Versailles pour demander la reprise des messes publiques, le 15 novembre 2020.

Timothée Dhellemmes - publié le 16/11/20

De nombreux catholiques se sont rassemblés dans plusieurs villes de France tout au long du week-end, pour demander au gouvernement d’autoriser la reprise des messes publiques.

Paris, Lyon, Bordeaux, Nantes, Strasbourg… Sur les réseaux sociaux, les photos et vidéos de rassemblements « pour la messe » se sont multipliées ces derniers jours. Près de deux semaines après le début du reconfinement, de nombreux catholiques sont descendus dans la rue pour demander au gouvernement de respecter la liberté de culte. Le 7 novembre dernier, le Conseil d’État avait pourtant confirmé la suspension des messes publiques, estimant qu’il n’y avait pas de garanties sanitaires suffisantes. Mais alors que les écoles et grandes surfaces peuvent rester ouvertes, certains fidèles réclament la reprise des messes, quitte à mettre en place des restrictions sanitaires plus contraignantes. « Si nous pouvons nous rendre au supermarché, ou prendre les transports en commun, nous pouvons a fortiori aller à la messe le dimanche en respectant les mesures-barrières comme partout ! », lancent notamment les organisateurs de la manifestation à Bordeaux. Ils avancent également le fait que l’Eucharistie est le centre de leur vie de croyant et qu’il s’agit d’un besoin vital.

A Paris, la manifestation devant Saint-Sulpice interdite

Après Versailles, Nantes ou encore Lyon le week-end du 8 novembre, le mouvement a pris de l’ampleur et s’est répandu dans une vingtaine de villes, le week-end dernier. Les manifestations étaient déclarées en préfecture et autorisées. A Paris, le rassemblement prévu devant l’église Saint-Sulpice, ce dimanche 15 novembre, a été annulé par les organisateurs, suite à son interdiction par la préfecture. « En dépit de l’engagement des organisateurs de faire respecter la distanciation sociale et les gestes barrières, les forces de l’ordre ont constaté que ces mesures sanitaires n’étaient pas correctement suivies », a souligné la préfecture de police, faisant référence au rassemblement de vendredi soir, qui avait réuni des centaines de manifestants. En outre, des « prières de rue », qui étaient interdites, ont été « constatées et relayées, notamment sur les réseaux sociaux », poursuit-elle.


Comunion masquée - Covid

Lire aussi :
Communion, messe, célébration à la maison… ce que je peux faire (ou pas)

Tags:
CovidManifestationMesse
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.

Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale
FR_Donation_banner.gif
Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement