Aleteia logoAleteia logoAleteia
Vendredi 19 avril |
Aleteia logo
Culture
separateurCreated with Sketch.

Revivez les messes du roi Louis XIV comme si vous y étiez

Vue_intrieure_de_la_Chapelle_royale_

© DR

Intérieur de la chapelle royale de Versailles.

Caroline Becker - publié le 17/11/20

Alors que tous les concerts de la chapelle sont annulés en raison du confinement, le Centre de musique baroque de Versailles a décidé de continuer à faire vivre la chapelle royale, haut lieu spirituel et musical à travers une série de podcasts consacrés à la musique sacrée.

Réjouissez-vous ! L’article que vous allez lire est entièrement gratuit. Pour qu’il le demeure et soit accessible au plus grand nombre, soutenez Aleteia !

Je fais un don*

*avec réduction fiscale

Quand on pense à Versailles, on pense avant tout à Lully, Molière, aux fêtes grandioses et aux opéras en plein air dans les jardins de Le Nôtre. Pourtant, la chapelle royale de Versailles a été l’un des écrins les plus importants de la vie quotidienne de la cour de France. Car oui, à cette époque, le roi et toute la cour assistaient à la messe quotidiennement !

Ce lieu sacré, véritable testament architectural de Louis XIV, construit à la fin de son règne en 1710, est aussi la plus ancienne et la plus illustre des institutions musicales de la monarchie française. Comment fonctionnait-elle ? Quelle était la vie quotidienne de ces artistes ? Quel était le rôle de la musique, omniprésente dans ce lieu de culte que la cour de France a assidument fréquenté ?




Lire aussi :
Admirer la chapelle de Versailles depuis son canapé, c’est désormais possible

Alors que tous les concerts de la chapelle sont annulés, le Centre de musique baroque de Versailles a décidé de continuer à faire vivre ce haut lieu spirituel en proposant une série de six podcasts inédits. Ce projet, intitulé l’Expodcast, a été créé en partenariat avec France Musique et le château de Versailles.

Plongée au cœur de la vie spirituelle et musicale de Versailles

Mais que va-t-on découvrir concrètement dans ces six podcasts ? Le premier nous entraîne, naturellement, aux origines de la construction de la chapelle, haut lieu de la musique sacrée du royaume où ont sonné les plus beaux motets et les plus grands Te Deum. Le deuxième épisode est une plongée dans la vie quotidienne de Versailles : comment se déroulait la messe du roi ? Quelle musique y entendait-on ? Des questions dont les réponses s’enrichissent dans les épisodes 3, 4 et 5. Vous y découvrirez ce qu’est un « Grant Motet », fleuron musical du Grand Siècle et véritable prolongement sonore de la piété royale.




Lire aussi :
Chapelle de Versailles : la résurrection du testament spirituel de Louis XIV

Parmi les meilleurs musiciens de l’époque, Michel-Richard Delalande a su se démarquer dans un grand concours organisé en 1683. Il avait à peine 26 ans et il a été distingué par Louis XIV lui-même… Un épisode passionnant à ne pas manquer ! Le dernier épisode s’ouvrira sur la postérité de la chapelle et comment, plusieurs siècles après, elle continue de faire vibrer, en ses murs, les plus belles pages de la musique sacrée.

Pour découvrir ces six épisodes, rendez-vous directement sur le site Expodcast. Pour les plus passionnés, il est également possible de suivre, en même temps, les pages de l’exposition virtuelle proposée par le site : tableaux, gravures, interview vidéos pour aller plus loin… Le visiteur est invité à une véritable immersion visuelle et sonore. Les épisodes sont également disponibles en français et anglais sur le site Internet de France Musique, l’application Radio France et les plateformes de streaming pour la version anglaise.


Te Deum

Lire aussi :
Le jour où la télévision a fait du Te Deum un tube

Tags:
Musiqueversailles
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.
Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale
FR_Donation_banner.gif
Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement