Aleteia logoAleteia logoAleteia
Samedi 20 juillet |
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

“Décret sapin” : à Noël, les Français pourront décorer leur sapin

SAPIN-NOEL.jpg

Romrodphoto / Shutterstock

La rédaction d'Aleteia - publié le 18/11/20

Dès vendredi, les Français pourront acheter un sapin de Noël. Le gouvernement doit publier un décret afin de déterminer dans quelles conditions cela serait possible.

Si la question de la reprise des messes publiques préoccupe nombre de catholiques, celle des sapins de Noël semble tourmenter le gouvernement. Dès ce vendredi, les fleuristes seront autorisés à vendre des sapins de Noël en extérieur, ainsi que dans les points de vente habituels – jardineries, magasins de bricolage, grandes surfaces, etc. – a précisé mardi le ministre de l’Agriculture Julien Denormandie, qui avait annoncé dès lundi rien moins que la publication d’un décret à ce sujet. “Les Français pourront acheter des sapins de Noël. Dans ce monde aussi frustrant, triste, je crois que la féérie de Noël est en tout point importante”, avait-il indiqué lundi lors d’un entretien à Public Sénat-LCP-Le Figaro.

Venu des contrées du nord de l’Europe et issu de traditions païennes, le sapin de Noël a mis du temps à s’imposer comme tradition chrétienne. Ce n’est que peu à peu qu’il a reçu sa « verdure » persistante au cœur de l’hiver. Il est signe de la vie qui ne meurt pas. Planté près de la crèche, le sapin de Noël laisse entrevoir le sens de l’Incarnation. Jésus, l’enfant, qui dort près de sa mère, est venu dans le monde pour rendre aux hommes l’accès à l’arbre de la vie, dont le péché avait effacé le chemin. Ainsi l’arbre de Noël fait penser à un autre arbre, celui de la croix, qui est l’arbre de vie, source de toutes bénédictions.




Lire aussi :
Comment bien faire son sapin de Noël ?


beau sapin de Noël

Lire aussi :
Quand faire son sapin de Noël ?

Tags:
CovidNoëlsapin
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.
Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale
Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement