Aleteia logoAleteia logoAleteia
Samedi 18 mai |
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

« Le monde a besoin de pères », souligne le pape François

PAPIEŻ FRANCISZEK

IPAW/Backgrid/East News

I.Media - publié le 08/12/20

Le pape François a rendu hommage au "père dans l’ombre" qu’est saint Joseph dans sa nouvelle lettre apostolique intitulée "Patris corde" publiée ce mardi 8 décembre 2020.

Réjouissez-vous ! L’article que vous allez lire est entièrement gratuit. Pour qu’il le demeure et soit accessible au plus grand nombre, soutenez Aleteia !

Je fais un don*

*avec réduction fiscale

C’est un bel hommage à saint Joseph qu’a décidé de rendre le pape François en publiant une nouvelle lettre apostolique intitulée Patris corde (Avec un cœur de père, en latin) ce mardi 8 décembre 2020, à l’occasion du 150e anniversaire de la proclamation de l’époux de la Vierge comme patron de l’Église universelle par Pie IX. « Le monde a besoin de pères », a expliqué le pontife. « Il refuse les chefs, il refuse celui qui veut utiliser la possession de l’autre pour remplir son propre vide ».

Par une lettre apostolique intitulée Patris corde, le pape François a souhaité rendre hommage à Joseph, l’ »humble charpentier » qui eut « le courage d’assumer la paternité légale de Jésus« . Ce texte, a confié le pontife, vise à faire grandir l’amour pour ce « grand saint » afin que chacun soit poussé « à implorer son intercession et pour imiter ses vertus et son élan », mais surtout pour obtenir « la grâce des grâces : notre conversion ».




Lire aussi :
La véritable histoire de la dévotion à saint Joseph

« Le monde a besoin de pères, a expliqué le pontife, il refuse les chefs, il refuse celui qui veut utiliser la possession de l’autre pour remplir son propre vide ». Saint Joseph, « père dans l’ombre », est le modèle de cette paternité qui agit comme une « ombre de l’unique Père céleste ». « Être père signifie introduire l’enfant à l’expérience de la vie, à la réalité. Ne pas le retenir, ne pas l’emprisonner, ne pas le posséder, mais le rendre capable de choix, de liberté, de départs », a confié l’évêque de Rome. Ainsi, a-t-il expliqué, « la paternité qui renonce à la tentation de vivre la vie des enfants ouvre toujours tout grand des espaces à l’inédit ».

Saint Joseph et le rôle de la « deuxième ligne »

Saint Joseph est celui « qui passe inaperçu, l’homme de la présence quotidienne, discrète et cachée », a déclaré le pontife, mais aussi « un intercesseur, un soutien et un guide dans les moments de difficultés » Sa figure « rappelle à chacun le rôle de tous ceux qui, apparemment, sont cachés ou en ‘deuxième ligne' », mais « jouent un rôle inégalé dans l’histoire du salut ».




Lire aussi :
Patris corde, l’intégralité de la lettre apostolique du pape François

« Père aimé » par le peuple qui lui voue nombre de dévotions, Joseph « enseigne ainsi qu’avoir foi en Dieu comprend également le fait de croire qu’il peut agir à travers nos peurs, nos fragilités, notre faiblesse », a expliqué le chef de l’Église catholique. Lui qui « a su prononcer son “fiat“, tout comme Marie à l’Annonciation » et l’accueillir avec Jésus dans son foyer n’est pas passif mais « fortement et courageusement engagé », car « l’accueil est un moyen par lequel le don de force qui nous vient du Saint-Esprit se manifeste dans notre vie ».

À l’exemple de saint Joseph, le pape François a appelé à aimer chaque chose « comme l’Enfant et sa Mère ». Il a aussi imploré saint Joseph artisan de venir en aide de tous ceux qui ne trouvent pas de travail face aux difficultés économiques actuelles.

Année jubilaire dédiée à saint Joseph

Par un décret publié le 8 décembre et signé par le cardinal Mauro Piacenza, pénitencier majeur, des indulgences spéciales ont été accordées « à l’occasion de l’Année de Saint Joseph ». « Tous les fidèles auront ainsi la possibilité de s’engager, par la prière et les bonnes œuvres, à obtenir, avec l’aide de saint Joseph, chef de la Famille céleste de Nazareth, le réconfort et le soulagement des graves tribulations humaines et sociales qui affligent le monde contemporain », est-il expliqué dans ce texte.

Une indulgence plénière est ainsi accordée selon les conditions habituelles à tous ceux qui méditeront 30 minutes ou participeront à une retraite d’un jour sur Saint Joseph. Sont aussi concernés ceux qui accompliront un acte de miséricorde à l’exemple du saint, à ceux qui réciteront le chapelet en famille, à ceux qui demanderont son intercession pour trouver du travail. Elle sera aussi offerte à tous ceux qui réciteront la litanie à saint Joseph en faveur de l’Église persécutée.


ST JOSEPH,STATUE

Lire aussi :
Les Litanies de saint Joseph, le meilleur moyen de lui demander d’intercéder pour nous

Tags:
exhortation apostoliquePape FrançoisSaint Joseph
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.
Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale
Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement