Aleteia logoAleteia logoAleteia
Mercredi 07 décembre |
Aleteia logo
Culture
separateurCreated with Sketch.

À Strasbourg, des tapisseries conçues pour Notre-Dame de Paris s’exposent

Tapisseries de la vierge de la Vierge à Strasbourg

© MATTES René / hemis.fr / Hemis via AFP

Les tapisseries de la vie de la Vierge sont exposées dans la cathédrale de Strasbourg chaque année durant la période de l'avent.

Caroline Becker - publié le 13/12/20

La cathédrale de Strasbourg a revêtu ses habits de Noël. Comme chaque année, pendant un mois, elle expose dans la nef quatorze tapisseries illustrant la vie de la Vierge Marie commandées à l'origine pour la cathédrale Notre-Dame de Paris.

Les fidèles n’ont qu’un mois pour l’admirer ! Chaque année, la cathédrale de Strasbourg expose dans la nef la grande Tenture de la vie de la Vierge composée de quatorze tapisseries. Confectionnées au XVIIIe siècle par le cardinal de Richelieu suite au Vœu de Louis XIII de consacrer la France à la Vierge, les tapisseries étaient destinées à décorer l’autel de la cathédrale Notre-Dame de Paris. Il faudra environ une quinzaine d’années pour voir s’achever l’ensemble de la Tenture. En 1699, lors de la modernisation du chœur par Louis XIV, les tapisseries sont retirées et remplacées par des tableaux.

tapisserie de la vierge de la vierge à Strasbourg
© MATTES René / hemis.fr / Hemis via AFP
Sur cette tapisserie, exposée dans la nef de la cathédrale, est représentée la Dormition de la Vierge.

Ce n’est qu’en 1739 que la cathédrale de Strasbourg, par l’entremise du cardinal de Rohan, se porte acquéreur de ces tapisseries. Désormais, chaque année depuis la Seconde guerre mondiale, ces chef-d’œuvres, lourds de 30 kilos, sont exposés dans la nef durant la période de l’avent.

Représentant différents épisodes de la vie de la Vierge Marie, ces tapisseries ont été dessinées par les plus grands maîtres de l’époque : Philippe de Champaigne, bien sûr, mais aussi Jacques Stella et Charles Poerson. En déambulant dans la nef, les fidèles pourront ainsi apercevoir la naissance de la Vierge, l’Annonciation, la Visitation mais aussi la fuite en Égypte, les noces de Cana ou encore la Dormition et l’Assomption. Cousues de fils de laine et de soie, ces tapisseries sont très fragiles et nécessitent de rester dans l’ombre la majeure partie de l’année. Une pièce spéciale a été aménagée pour les conserver et les protéger de la lumière. Les curieux ont donc jusqu’au 17 janvier 2021 pour les admirer.




Lire aussi :
La cathédrale de Strasbourg, une flèche unique pour désigner le Très Haut

Savez-vous que Aleteia ne peut vivre que grâce à la communauté de ses membres Premium ?

Inscrivez-vous !

(c’est totalement gratuit et sans engagement)

Tags:
ArtsNotre-Dame de ParisPatrimoinestrasbourg
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.

Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

L’évangélisation de l’univers Internet est le défi crucial de l’annonce de l’Évangile en notre temps. Et voici que Aleteia - de loin le premier site Internet catholique au monde -, voici que, Dieu aidant, Aleteia excelle à remplir cette mission. Mais, problème, seuls 2% de ses lecteurs fidèles donnent au moment de la quête…

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale