Aleteia logoAleteia logoAleteia
Jeudi 02 février |
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

20 missionnaires ont été tués dans le monde en 2020

WEB2-CROSS BROKEN-shutterstock_1476138086.jpg

Serhii Ivashchuk I Shutterstock

Agnès Pinard Legry - publié le 31/12/20 - mis à jour le 30/12/21

L’agence Fides a publié ce mercredi 30 décembre son rapport annuel sur le nombre de missionnaires tués au cours des douze derniers mois. En 2020, ce sont 20 hommes et femmes qui ont fait don de leur vie.

Savez-vous que Aleteia ne peut vivre que grâce à la générosité de ses lecteurs ?

JE DONNE

Aleteia a vraiment besoin de vous

« Le martyre est l’air de la vie d’un chrétien, d’une communauté chrétienne. Il y aura toujours des martyrs parmi nous », avait rappelé le pape François lors d’une audience générale. « C’est le signal que nous marchons sur la route de Jésus ». Une route sur laquelle en 2020, 20 missionnaires ont perdu la vie à travers le monde : huit prêtres, un religieux, trois religieuses, deux séminaristes et six laïcs, détaille l’agence Fides.

535 missionnaires tués en 20 ans

Géographiquement, le nombre le plus élevé de missionnaires tués est à nouveau enregistré en Amérique avec cinq prêtres et trois laïcs. Elle est suivie par l’Afrique où ont été tués un prêtre, trois religieuses, un séminariste et deux laïcs. En Asie, un prêtre, un séminariste et un laïc ont été tués tandis qu’en Europe un prêtre et un religieux non prêtre ont perdu la vie. Au cours de ces vingt dernières années (2000-2020),ce sont 535 opérateurs pastoraux qui ont été tués de par le monde dont 5 évêques.


CHARITY SISTER

Lire aussi :
Les sept qualités indispensables d’un missionnaire

Le terme missionnaire désigne ici « tous les opérateurs pastoraux morts de façon violente », et pas uniquement les missionnaires ad gentes au sens strict. En effet, « chaque baptisé, quelle que soit sa fonction dans l’Église et le niveau d’instruction de sa foi, est un sujet actif de l’évangélisation » (Evangelii gaudium). Cette année, « de nombreux opérateurs pastoraux ont été tués au cours de tentatives de vol à main armée, de cambriolage perpétrés avec cruauté », rappelle Fides. Certains « ont fait l’objet d’enlèvement ou encore se sont trouvés impliqués dans des fusillades ou des actes de violence dans les contextes où ils œuvraient, caractérisés par la pauvreté économique et culturelle, par la dégradation morale et environnementale, où la violence et les abus constituent des règles de comportement, en l’absence totale de respect pour la vie et pour tous les autres droits fondamentaux ».

Aucun de ces hommes et ces femmes « n’a accompli d’entreprises ou d’actions éclatantes », reprend l’agence. Mais « ils ont simplement partagé la vie quotidienne de la majeure partie de la population, portant leur témoignage évangélique comme signe d’espérance chrétienne ».

Enlevés, portés disparus… on est sans nouvelle de ces missionnaires :

Tags:
missionnairepersécutions
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.

Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

L’évangélisation de l’univers Internet est le défi crucial de l’annonce de l’Évangile en notre temps. Et voici que Aleteia - de loin le premier site Internet catholique au monde -, voici que, Dieu aidant, Aleteia excelle à remplir cette mission. Mais, problème, seuls 2% de ses lecteurs fidèles donnent au moment de la quête…

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale