Aleteia logoAleteia logoAleteia
Samedi 04 février |
Aleteia logo
Spiritualité
separateurCreated with Sketch.

Les offrandes des rois mages ou comment redécouvrir trois piliers de la vie spirituelle

Philip Kosloski - publié le 05/01/21

Les offrandes des rois mages données à l’enfant Jésus peuvent être interprétés comme des symboles de charité, de prière et de pénitence.

Savez-vous que Aleteia ne peut vivre que grâce à la générosité de ses lecteurs ?

JE DONNE

Aleteia a vraiment besoin de vous

Les cadeaux des mages sont plein de symbolisme et souvent utilisés pour expliquer la mission du Christ en tant que prêtre, prophète et roi. L’interprétation traditionnelle raconte que l’or symbolise la royauté et le statut du Christ. L’encens, utilisé dans le culte, représente la divinité de l’enfant, vrai Dieu né du vrai Dieu. Et enfin, la myrrhe qui servaient à embaumer les morts, rappelle la mortalité de Jésus qui est aussi et surtout véritablement homme.

Ces trois présents peuvent aussi être appliqués à notre vie spirituelle car ils en symbolisent différents aspects. Dans son Analyse des Évangiles de tous les dimanches, une somme publiée en Italie en 1845, Angelo Cagnola le définit de cette façon.

Nous devons apprendre à reconnaître en la personne des mages les premiers fruits de notre vocation à la foi, et à remercier Dieu d’avoir été fait chrétiens. Nous devons aussi apprendre à suivre l’appel divin et à offrir à Jésus Christ l’or de la charité, l’encens de la prière, et la myrrhe de la pénitence chrétienne.




Lire aussi :
Pourquoi les mages de l’Épiphanie ont choisi de suivre Jésus

Ces trois aspects de la vie spirituelle sont reconnus comme les piliers pour suivre dans les pas de Jésus Christ, comme le mentionne le Catéchisme de l’Église Catholique.

[Le chrétien] doit s’appliquer, par les œuvres de miséricorde et de charité, ainsi que par la prière et les différentes pratiques de la pénitence, à se dépouiller complètement du « vieil homme » et à revêtir « l’homme nouveau » (CEC 1473).

Pour sa part, le père Gabriel de Sainte Marie-Madeleine (1893-1953), un prêtre Carmes, a composé une prière qui tisse également ce lien entre les offrandes des mages et ces fameux piliers de la vie spirituelle.

Ô Jésus, je Vous adore, car Vous êtes le Seigneur, mon Dieu […] Vous me faites comprendre que Vous voulez ma pauvre collaboration pour l’avènement de votre Règne. Vous voulez que je prie, souffre et travaille pour la conversion de mes proches et pour celle de ceux qui me sont inconnus. Vous voulez que, moi aussi, je dépose devant votre Crèche les dons des Mages : l’encens de la prière, la myrrhe de la mortification et de la souffrance généreusement embrassée par amour pour Vous, enfin l’or de la charité ; c’est elle qui me poussera au don total et exclusif de mon cœur, c’est elle qui me stimulera à travailler, à me donner pour la conversion des pécheurs, des infidèles, et pour la sanctification plus complète de vos élus. Ô mon très doux Roi, créez en moi un cœur d’apôtre. Combien je voudrais, en ce jour, déposer à vos Pieds les louanges et les adorations sincères de tous les hommes de la terre ! […] Faites que votre Étoile brille aujourd’hui pour moi, et m’indique la route qui mène directement à Vous ! Faites que ce jour soit pour moi une véritable Épiphanie, une nouvelle manifestation de votre Majesté à mon esprit et à mon cœur.

La vie spirituelle doit s’appliquer à incorporer ces facettes de la prière, la charité et la pénitence. Elles sont essentielles pour vivre une vie chrétienne profonde et suivre le Christ là où il veut mener les hommes : le royaume éternel.




Lire aussi :
Les cadeaux des rois mages, symboles d’une prière réussie

Tags:
epiphanieFoiPrièreRois mages
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.

Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

L’évangélisation de l’univers Internet est le défi crucial de l’annonce de l’Évangile en notre temps. Et voici que Aleteia - de loin le premier site Internet catholique au monde -, voici que, Dieu aidant, Aleteia excelle à remplir cette mission. Mais, problème, seuls 2% de ses lecteurs fidèles donnent au moment de la quête…

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale