Aleteia logoAleteia logoAleteia
Dimanche 16 juin |
Aleteia logo
Culture
separateurCreated with Sketch.

Une abbaye enfouie sous des alluvions retrouvée en Ardèche

abbatiale sainte marie à cruas

© Guillaume MArtin, Inrap

L'abbatiale romane Sainte-Marie située à proximité du site fouillé.

Caroline Becker - publié le 06/01/21

À Cruas, en Ardèche, des archéologiques de l'Inrap ont mis au jour un complexe abbatial dont l'histoire se conjugue avec celle des inondations du ruisseau de Crûle.

Réjouissez-vous ! L’article que vous allez lire est entièrement gratuit. Pour qu’il le demeure et soit accessible au plus grand nombre, soutenez Aleteia !

Je fais un don*

*avec réduction fiscale

En novembre 2020, des fouilles archéologiques, menées dans le cadre du réaménagement d’un espace public dans la ville de Cruas (Ardèche), ont permis la découverte exceptionnelle d’éléments de maçonneries dans les caves de maisons, construites au XIXe siècle, vouées à la destruction. À en croire les vestiges retrouvées, tout laisse à penser qu’il s’agit des ruines de l’ancienne abbaye romane qui jouxtait l’abbatiale Sainte-Marie toujours debout. « Ces découvertes inédites vont nous permettre d’en savoir un peu plus sur la topographie du site », confie à Aleteia Guillaume Martin, l’archéologue en charge du chantier de fouilles.

Fouilles archéologique à Cruas
© Guillaume Martin
Vue générale du site fouillé dans la ville de Cruas.

Cette abbaye, abandonnée à l’époque des guerres de religions, avait été construite sur les ruines d’un édifice paléo-chrétien. En analysant les vestiges retrouvés — qui se composent principalement de maçonneries et d’éléments lapidaires —  les archéologues ont constaté que l’abbaye avait souffert pendant longtemps d’inondations à répétitions. En cause, le ruisseau de Crûle dont les caprices torrentiels ont mené la vie dure à l’abbaye. Les reconstructions multiples constatées pendant la fouille et les couches d’alluvions qui ont recouvert petit à petit les maçonneries permettent de reconstituer le passé tortueux de l’abbaye.

fig-15.jpg
© Pierre Rigaud, Inrap
Détail d’un chapiteau zoomorphe provenant du cloître de l'abbaye.

Pour tenter de limiter l’impact des crues, l’abbaye s’est adaptée en bouchant certaines parties de la bâtisse comme en témoignent l’élévation constante du niveau de circulation au fils des siècles.

fouilles archéologiques à Cruas
© Guillaume Martin, Inrap
Successions de maçonneries, antiques et modernes alternant avec des niveaux d’inondations.

Il faudra attendre 1875 pour que la ville de Cruas entreprennent de grands travaux de canalisation. Au XIXe siècle, en plein essor urbain, de nombreux éléments lapidaires du monastère en ruines sont réemployés dans les fondations des maisons d’habitation. La démolition de l’îlot a permis de dégager de beaux spécimens, notamment des chapiteaux et retombées de voûtes provenant du cloître de l’abbaye. « Ces éléments vont désormais être analysés en laboratoire et contextualisés à la lumière des sources d’archives », a indiqué Guillaume Martin.

Tags:
AbbayePatrimoine
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.
Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale
Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement