Aleteia logoAleteia logoAleteia
Dimanche 16 juin |
Aleteia logo
Culture
separateurCreated with Sketch.

Un nouveau tableau du Greco authentifié

Christ avec la croix du Greco

© CAEM (Centre d’Art d’Època Moderna de Lleida)

Louise Alméras - publié le 24/01/21

Cette peinture vient d’être authentifiée comme étant de la main du maître espagnol Dominikos Theotokopoulos, dit Le Greco, et représente le Christ au moment de la Passion.

Réjouissez-vous ! L’article que vous allez lire est entièrement gratuit. Pour qu’il le demeure et soit accessible au plus grand nombre, soutenez Aleteia !

Je fais un don*

*avec réduction fiscale

Le journal El Pais a révélé début janvier que l’équipe de chercheurs du Centre d’art de l’époque moderne (CAEM) de Lleida a confirmé, après plus de deux ans de travaux, « la paternité de l’artiste crétois à une toile inconnue » jusque-là. C’est à Carmen Garrido que l’on doit l’expertise de cette peinture, qui rejoint désormais la collection des œuvres religieuses, déjà très importantes, du fondateur de l’École espagnole.

Copie miniature d’un tableau connu du Greco

Si le tableau a mis du temps à être attribué au Greco, en plus des précautions d’authentification, c’est sans doute aussi à cause de l’original dont il est issu. Car ce petit tableau, haut de 57,5 cm, est une copie du tableau exposé au Metropolitan Museum of Art de New-York qui, lui, mesure plus d’un mètre de haut et a été nommé Christ portant la Croix, contrairement à l’autre qui n’a pas de nom. En effet, Greco l’avait gardé dans son atelier, dans l’anonymat, avant que celui-ci échoue dans la collection du particulier à l’origine de la demande d’authentification.

Fig._4_Navarro_Garrido_Company.jpg
© CAEM (Centre d’Art d’Època Moderna de Lleida)
Mariona Navarro, chercheuse au CAEM le dr. Carmen Garrido, et le dr. Ximo Company, directeur du CAEM.

Il a sans doute été réalisé entre 1577 et 1587, à l’instar du tableau du Met, comme modèle ou comme copie. Les mêmes gestuelles singulières du Christ s’y retrouvent : les yeux levés au Ciel, chacun traversé d’un rayon de lumière ou d’un reflet provoqué par des larmes, les doigts des deux mains posés à l’identique sur le bois de la Croix. Couvert de pourpre et de bleu, le Christ porte une couronne d’épines et le poids de sa Croix. On y retrouve aussi la signature en grec de Dominikos Theotokopoulos (sans doute assez difficile à reproduire). C’est donc une magnifique représentation de la Passion, où le mystère de la transcendance se dévoile quelque peu ; une toile très inspirée.

En images : revivez la Passion du Christ

Les Noces de Cana

Lire aussi :
Art sacré : les tableaux à avoir vus dans sa vie

Tags:
ArtsPassion du christPeinture
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.
Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale
Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement