Aleteia logoAleteia logoAleteia
Mercredi 24 juillet |
Aleteia logo
Au quotidien
separateurCreated with Sketch.

Quitte à porter un masque, autant qu’il soit beau

MASQUES

© Daniel Mitsui

Louise Alméras - publié le 26/01/21

Les masques font désormais partie de notre visage à l’extérieur. Et leur apparence n’est pas toujours des plus belles à voir. Un artiste catholique américain a eu la bonne idée d’apposer ses œuvres sur des masques pour offrir aux autres un peu plus de beauté.

Daniel Mitsui est un artiste de 37 ans, catholique et père de famille. Son art gothique s’inspire des peintures sur panneau, des livres illustrés et des tapisseries de l’art médiéval. “L’art sans tradition est joli, mais sans signification plus profonde”, explique-t-il. “La tradition — l’art — a un contenu qui nous provient des débuts de l’Église. Cela ne nous appartient pas. Ce n’est pas une question d’expression de soi, mais d’histoire et de tradition.” Raison pour laquelle il se recommande de la tradition et ne cherche pas à s’en éloigner, une manière d’exprimer sa foi dans la continuité de l’Église initiée par le Christ il y a 2.000 ans.

MASQUES-.jpg
© Daniel Mitsui

C’est à la suite d’une demande de son fils de 11 ans qu’il consent à illustrer des masques avec ses œuvres, disponibles à la vente en taille adulte ou enfant. Il y a le choix entre cinq masques représentatifs de la diversité de ses techniques picturales. Ceux-ci représentent l’adoration des rois mages, la messe miraculeuse de saint Grégoire, la grande bataille au ciel de saint Michel contre les dragons (dans un style japonais), le Christ en Majesté, et enfin la Vierge Marie. Autant de figures importantes de l’Église catholique qui pourront inspirer tous ceux que l’on croisent ou au moins leur donner à voir du beau.




Lire aussi :
« Mode » : les dix masques les plus réjouissants

Tags:
Covidmasques
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.
Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale
Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement