Aleteia logoAleteia logoAleteia
Mardi 31 janvier |
Aleteia logo
Art & Voyages
separateurCreated with Sketch.

Saint-Pierre, la reine des basiliques

shutterstock_1658152363.jpg

silverfox999 | Shutterstock

Marinella Bandini - publié le 20/03/21

Pour le carême, Aleteia vous propose de (re)découvrir l'ancienne tradition des chrétiens de Rome en cheminant à travers les "églises stationnaires". Un pèlerinage artistique et spirituel à vivre chaque jour jusqu'au 11 avril. Aujourd'hui la basilique Saint-Pierre.

Savez-vous que Aleteia ne peut vivre que grâce à la générosité de ses lecteurs ?

JE DONNE

Aleteia a vraiment besoin de vous

La basilique Saint-Pierre est l’église la plus importante du monde catholique. Elle a été construite par la volonté de Constantin à l’endroit où les pèlerins venaient rendre un culte à saint Pierre. C’est la deuxième des quatre basiliques majeures de Rome.

Peu de pèlerins le savent mais la basilique Saint-Pierre cache bien des secrets. Les quatre grandes colonnes qui soutiennent le dôme majestueux ont la particularité d’abriter quatre statues. Celles de sainte Véronique, saint André, sainte Hélène et saint Longin. Beaucoup l’ignorent mais les colonnes forment également de grands reliquaires où sont conservées les reliques de saints : le voile de Véronique avec lequel elle a essuyé le visage du Christ, la lance de Longin avec laquelle le centurion a frappé le côté du Christ, une relique de la vraie croix ramenée par sainte Hélène et le crâne de saint André.

Parmi les autres particularités de la basilique : trois femmes y sont enterrées. Marie-Clémentine Sobieska, une princesse polonaise (son parrain était le pape Clément XI), Mathilde de Toscane, qui joua un rôle important au XIe siècle sous le pontificat de Grégoire VII et la reine Christine de Suède.

Pour découvrir l’intérieur de la basilique, cliquez sur le diaporama :

Tags:
ArtsBasiliqueCarêmePatrimoineRome
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.

Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

L’évangélisation de l’univers Internet est le défi crucial de l’annonce de l’Évangile en notre temps. Et voici que Aleteia - de loin le premier site Internet catholique au monde -, voici que, Dieu aidant, Aleteia excelle à remplir cette mission. Mais, problème, seuls 2% de ses lecteurs fidèles donnent au moment de la quête…

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale