Aleteia logoAleteia logoAleteia
Vendredi 27 janvier |
Aleteia logo
Art & Voyages
separateurCreated with Sketch.

Sainte-Marie-Majeure et le miracle de la neige

Marinella Bandini - publié le 30/03/21

Pour le carême, Aleteia vous propose de (re)découvrir l'ancienne tradition des chrétiens de Rome en cheminant à travers les "églises stationnaires". Un pèlerinage artistique et spirituel à vivre chaque jour jusqu'au 11 avril. Aujourd'hui, à nouveau la basilique Sainte-Marie-Majeure.

Savez-vous que Aleteia ne peut vivre que grâce à la générosité de ses lecteurs ?

JE DONNE

Aleteia a vraiment besoin de vous

Le mercredi saint, la station de carême nous emmène à nouveau dans la basilique Sainte-Marie-Majeure. Les mosaïques du Ve siècle, visibles tout le long de la nef centrale, rappellent la promesse de Dieu au peuple juif. Ce sont les histoires d’Abraham, de Jacob, de Moïse et de Josué. Devant se trouve Marie. Sur l’arc de triomphe et de l’abside sont présentés les principaux moments de sa vie terrestre et de sa gloire auprès de son Fils, auxquels tous les chrétiens sont invités à participer.

Une autre mosaïque, cachée par la loggia des bénédictions, raconte la fondation de la basilique. Selon la Tradition, dans la nuit du 4 au 5 août 352, la Madone est apparue en songe au pape Libère et au patricien Jean. Elle leur demanda de construire une église en son honneur à un endroit qu’elle indiquerait par miracle. Le lendemain matin, une chute de neige recouvre la colline de l’Esquilin. Dès lors, le pape esquisse le périmètre de la nouvelle église et Jean finance les travaux.

Au-dessus de l’église primitive — dont il ne reste plus rien — le pape Sixte III a construit la basilique actuelle qui date du Ve siècle. Chaque année, en souvenir du miracle, la fête de la « Madone de la Neige » est célébrée le 5 août avec de la neige artificielle.

Car le Seigneur écoute les humbles, il n’oublie pas les siens emprisonnés. Que le ciel et la terre le célèbrent, les mers et tout leur peuplement ! (Ps 68)

Pour découvrir les richesses de la basilique, cliquez sur le diaporama :

Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.

Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

L’évangélisation de l’univers Internet est le défi crucial de l’annonce de l’Évangile en notre temps. Et voici que Aleteia - de loin le premier site Internet catholique au monde -, voici que, Dieu aidant, Aleteia excelle à remplir cette mission. Mais, problème, seuls 2% de ses lecteurs fidèles donnent au moment de la quête…

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale