Aleteia logoAleteia logoAleteia
Samedi 18 mai |
Aleteia logo
Spiritualité
separateurCreated with Sketch.

Journée mondiale des vocations : le Pape invite à suivre l’exemple de Joseph

WEB3-POPE-FRANCIS-KISSES-SAINT-JOSEPH-000_XD38R-Alessandra-Tarantino-POOL-AFP.jpg

Alessandra Tarantino / POOL / AFP

I.Media - publié le 24/04/21

Le pape François a fait de saint Joseph "une icône exemplaire" dans son message délivré à l’occasion de la 58e Journée mondiale de prière pour les vocations ce 25 avril 2021. Il fait l’éloge de la fidélité de l’époux de Marie, parfait serviteur qui a toujours suivi les rêves de Dieu pour lui.

Réjouissez-vous ! L’article que vous allez lire est entièrement gratuit. Pour qu’il le demeure et soit accessible au plus grand nombre, soutenez Aleteia !

Je fais un don*

*avec réduction fiscale

Intitulé “Saint Joseph : le rêve de la vocation”, ce long message s’inscrit dans le cadre de l’année spéciale consacrée au patron universel de l’Église catholique. Il est adressé aux évêques, aux prêtres, aux hommes et femmes consacrés et aux fidèles du monde entier. La veille de cette publication, le pape avait déjà donné saint Joseph comme exemple pour les prêtres.

« Dieu voit le cœur et en saint Joseph, il a reconnu un cœur de père, capable de donner et de susciter la vie dans le quotidien », a souligné le pontife argentin au début de son message, estimant que c’est à cela que doivent tendre les vocations : « susciter et régénérer des vies chaque jour ». Faisant de saint Joseph un modèle à suivre, l’évêque de Rome a organisé son enseignement autour de « trois paroles-clé » inspirées de la vie et de l’attitude du charpentier : « le rêve », « le service » et « la fidélité ».

Les rêves de Dieu pour saint Joseph et pour nous

Le chef de l’Église catholique s’est d’abord arrêté sur la notion de « rêve », un sujet sur lequel « saint Joseph a beaucoup à nous dire » puisque c’est à travers les rêves que Dieu lui a inspirés qu’il « a fait de son existence un don ». Ces songes ont à chaque fois bouleversé la vie du charpentier. « Après chaque songe, Joseph a dû changer ses plans et se remettre en cause, sacrifiant ses projets pour satisfaire ceux, mystérieux, de Dieu », a relevé le pontife. Si Joseph s’est laissé ainsi conduire, c’est « parce que son cœur était orienté vers Dieu, il était déjà disposé à son égard ».

« Il en est ainsi de la vocation : l’appel divin pousse toujours à sortir, à se donner, à aller plus loin. Il n’y a pas de foi sans risque », a poursuivi le successeur de Pierre, faisant de l’époux de Marie « une icône exemplaire » de l’accueil des projets de Dieu. « Puisse-t-il aider chacun, particulièrement les jeunes en discernement, à réaliser les rêves de Dieu pour eux ; puisse-t-il inspirer l’initiative courageuse de dire “oui” au Seigneur, qui toujours surprend et jamais ne déçoit ! », a-t-il insisté.

Servir à l’école de saint Joseph

La seconde parole qui marque l’itinéraire de saint Joseph est le « service », a continué le pontife, soulignant que Joseph n’avait jamais vécu « pour lui-même ». C’est d’ailleurs pour cela que les chrétiens l’appellent « très chaste époux », expression qui révèle « sa capacité à aimer sans rien retenir pour lui ».

Ce don de soi ne fut pas seulement pour saint Joseph un idéal élevé mais « une règle de vie quotidienne ». Dans sa vie largement perturbée par les circonstances, le père nourricier de Jésus a toujours su s’adapter, « avec la disponibilité de celui qui vit pour servir ». Pour le pontife de 84 ans, c’est en ce sens qu’il a été « la main tendue du Père céleste à son Fils sur la terre ». Il a ainsi offert un enseignement à ceux qui veulent suivre la volonté de Dieu : « être les mains laborieuses du Père pour ses fils et ses filles ».

La fidélité est « le secret de la joie »

La troisième notion mise en avant par le pape François est celle de « la fidélité ». Joseph, dans les moments difficiles, « ne cède pas à la tentation de prendre des décisions hâtives » mais « cultive tout dans la patience ». C’est à la lumière de la fidélité de Dieu pour l’homme que saint Joseph avance sans crainte.

« Ne crains pas : ce sont les paroles que le Seigneur t’adresse aussi, chère sœur, et cher frère », assure le Pape aux évêques, prêtres, religieux et fidèles. « Ce sont les paroles qui, comme un refrain, accompagnent celui qui dit “oui” à Dieu par sa vie comme saint Joseph : dans la fidélité de chaque jour », précise encore le pontife qui fait de la fidélité « le secret de la joie ».

Tags:
Saint Josephvie consacree
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.
Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale
Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement