Aleteia logoAleteia logoAleteia
Dimanche 19 mai |
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

Quatre fermiers chrétiens décapités par un groupe terroriste en Indonésie

Church Indonesia

MOREAU LAURENT / HEMIS VIA AFP

La rédaction d'Aleteia - publié le 12/05/21

Quatre hommes du village de Kalimago, sur l'île des Célèbes en Sulawesi central (Indonésie), ont été sauvagement décapité mardi 11 mai, vraisemblablement par un groupe terroriste islamiste qui sévit depuis plusieurs années dans la région.

Réjouissez-vous ! L’article que vous allez lire est entièrement gratuit. Pour qu’il le demeure et soit accessible au plus grand nombre, soutenez Aleteia !

Je fais un don*

*avec réduction fiscale

En Indonésie, le groupe islamiste East Indonesia Mujahidin (MIT) est suspecté d’avoir fait quatre nouvelles victimes, ce mardi 11 mai, près de six mois après avoir déjà tué quatre chrétiens du village de Lemban Tongoa sur l’île de Sulawesi. Il y a un mois et demi, c’était la cathédrale de Makassar, dans l’est du pays, qui avait été touché par une explosion, faisant 14 blessés. Cette fois-ci, c’est le village de Kalimago qui est victime de l’intolérance religieuse. Alors qu’ils étaient en train de travailler dans une plantation de café, quatre fermiers chrétiens ont été violemment attaqués, puis tués.

Hausse de l’intolérance religieuse

D’après l’ONG protestante Portes Ouvertes, l’attaque se serait produite aux alentours de 7h30. Les victimes appartenaient à la minorité ethnique Toradja, majoritairement chrétienne. Pour l’heure, l’attentat n’a pas encore été revendiqué, même si la police suspecte activement les membres du groupe terroriste East Indonesia Mujahidin (MIT). « Les habitants de Sulawesi central sont encore traumatisés par l’attaque terroriste de Sigi en novembre dernier et ne se sont pas encore remis. Ils ont besoin de nos prières maintenant », précise sur son site Internet l’association Portes Ouvertes, citant une de ses sources sur place. Pays composé à plus de 80% de musulmans, l’Indonésie connaît une hausse importante de l’intolérance religieuse depuis plusieurs années.

Tags:
IndonésiePortes ouvertesTerrorisme
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.
Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale
Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement