Aleteia logoAleteia logoAleteia
Vendredi 21 juin |
Aleteia logo
Spiritualité
separateurCreated with Sketch.

[VIDEO] Comment Marie-Madeleine a débarqué et passé la fin de sa vie en Provence

Timothée Dhellemmes - publié le 21/07/21

Peu de temps après la Résurrection du Christ, la tradition rapporte que Marie-Madeleine aurait embarqué sur un bateau de fortune avec un groupe de chrétiens pour la Gaule. Après avoir contribué à annoncer la Bonne Nouvelle en Provence, elle se serait retirée dans une grotte, à la Sainte-Baume.

Réjouissez-vous ! L’article que vous allez lire est entièrement gratuit. Pour qu’il le demeure et soit accessible au plus grand nombre, soutenez Aleteia !

Je fais un don*

*avec réduction fiscale

Installés à la Sainte-Baume depuis 1295, avec une interruption d’une soixantaine d’années au moment de la Révolution, les Dominicains perpétuent par leur présence, leurs enseignements et leurs prières, le souvenir de Marie-Madeleine. Dans une barre rocheuse de douze kilomètres et protégée par une forêt, une grotte naturelle creusée par l’érosion aurait abrité « l’apôtre des Apôtres », pendant les trente dernières années de sa vie.

Au moment de la Résurrection du Christ, Marie-Madeleine est la première à le rencontrer de bon matin. Après la Pentecôte, elle n’échappe pas aux persécutions chrétiennes. Avec beaucoup d’autres chrétiens, elle est chassée de Terre sainte. Accompagnée de sa sœur Marthe, son frère Lazare et d’autres disciples, elle embarque pour l’occident, et accoste finalement aux Saintes-Maries-de-la-Mer, dans le sud de la Provence. Leur mission : apporter la Bonne Parole aux peuples païens qui y sont installés. Marthe part à Tarascon, Lazare et Marie-Madeleine à Marseille.

Suivant l’injonction du Seigneur (« Allez dans le monde entier. Proclamez l’Évangile à toute la création » Mc 16,  15), Marie-Madeleine poursuit sa route et remonte le cours du fleuve de l’Huveaune. Elle arrive ainsi à sa source, dans le massif de la Sainte-Baume, où la beauté du site la séduit. Sainte Marie-Madeleine décide de demeurer dans la grotte, en lisière de la forêt. Elle y mène une vie d’ermite et de pénitence pendant trente ans. À la toute fin de sa vie, certains affirment qu’elle aurait quitté la grotte pour descendre dans la plaine, et recevoir la communion de saint Maximin. D’autres disent que son corps aurait été transporté au ciel par des anges.

Tags:
Marie Madeleine
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.
Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale
Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement