Aleteia logoAleteia logoAleteia
Mardi 27 septembre |
Aleteia logo
Belles Histoires
separateurCreated with Sketch.

Quelle est l’origine de la « messe pour la prospérité de la France » célébrée au Latran ?

SAINT JEAN DE LATRAN

© Emi Cristea I Shutterstock

Saint Jean de Latran, à Rome (Italie).

Aliénor Goudet - publié le 12/12/21

Chaque année, une messe pour la prospérité de la France est célébrée par le cardinal-vicaire de Rome en la basilique Saint-Jean-de-Latran le 13 décembre, fête de sainte Lucie et anniversaire de la naissance d’Henri IV.

Rome, 13 décembre 1604. En cette belle matinée hivernale, les orgues de la basilique Saint-Jean-de-Latran retentissent. L’intérieur est bondé et l’encens embaume jusqu’au dehors. Les chanoines s’avancent et le chœur accompagne leur marche. Aujourd’hui, la première messe pour la prospérité du royaume de France doit être célébrée. Face aux chanoines, l’assemblée prie pour le roi de France qui a permis la restauration de cette somptueuse basilique. Le chapitre a choisi la date de son anniversaire pour l’honorer durant cette cérémonie.

En réalité, depuis plus d’un siècle la France regarde avec bienveillance cette basilique si importante pour l’histoire chrétienne. En 1210, alors que l’Église catholique traverse une crise profonde, François d’Assise apparaît en songe au Pape de l’époque, Innocent III, en train de soutenir le Latran sur le point de s’écrouler… Depuis 320 et la pose de sa première pierre par Constantin, la basilique a par ailleurs physiquement tout enduré : pillages à répétition, deux tremblements de terre et deux incendies ! Au XVe siècle, elle est dans un triste état. On envisage de la reconstruire.

Comme d’autres princes catholiques, le roi de France Louis XI souhaite alors faire don à Saint-Jean-de-Latran des revenus de l’abbaye de Clairac (Lot-et-Garonne). Mais les conflits de l’époque, l’essor du protestantisme et le Concile de Trente empêchent le projet d’aboutir. Il faut attendre plus d’un siècle pour qu’Henri IV accomplisse le souhait de son prédécesseur… en 1604.

L’affectation des fonds est rétablie et en guise de remerciement, le chapitre de Saint-Jean-de-Latran décide d’honorer la France le 13 décembre, jour de l’anniversaire d’Henri IV et de la Sainte-Lucie. Le roi converti reçoit également le titre de “premier et unique chanoine honoraire de l’archibasilique”. Ce titre est encore aujourd’hui donné au chef de l’Etat français.

Tags:
FrancehistoireMesseRome
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
FR_2_NEW.gif
Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement