Aleteia logoAleteia logoAleteia
Mercredi 17 août |
Sainte Claire de Montefalco
Aleteia logo
Art & Voyages
separateurCreated with Sketch.

Une bague à l’effigie du Bon Pasteur vieille de 1.700 ans retrouvée au fond de l’eau

Article réservé aux membres Aleteia Premium
BON PASTEUR

© AHMAD GHARABLI / AFP

Caroline Becker - publié le 24/12/21

Des centaines d'objets archéologiques découverts ces derniers mois lors de fouilles marines en Méditerranée ont été présenté par Israël cette semaine. Parmi eux, une bague en or vieille de 1.700 ans gravée de la figure du Bon Pasteur, allégorie de Jésus-Christ.

C’est une trouvaille exceptionnelle et rare qu’on fait les archéologues israéliens ces derniers mois ! Alors qu’ils effectuaient des fouilles au large de Césarée, entre Tel-Aviv et Haïfa, où deux navires ont sombré il y a 1.700 et 600 ans, les chercheurs on retrouvé une multitude d’objets divers, notamment une bague octogonale en or ornée d’une pierre précieuse verte. Mais le plus incroyable est l’image gravée sur la pierre : un jeune berger en tunique portant un bélier ou un mouton sur l’épaule. Une iconographie qui ne fait aucun doute sur l’identité du personnage : il s’agit bien d’une allégorie de Jésus sous les traits du Bon Pasteur !

Helena Sokolov, la conservatrice chargée des pièces à l’Autorité des Antiquité d’Israël (AIA), confirme qu’il s’agit bien de l’image du Bon Pasteur. Une iconographie rare sur une bague mais bien répandue dans les premiers siècles du christianisme comme en témoigne les catacombes de Priscille à Rome qui conservent l’une des plus anciennes images du Christ sous la forme du Bon Pasteur. De par sa petite taille, le bijou aurait certainement appartenu à une femme. Sa découverte au large de Césarée n’est pas étonnante, la cité étant jadis, capitale locale de l’Empire romain au IIIe siècle. Une époque où le christianisme se développait beaucoup, « surtout dans les villes mixtes comme Césarée », a précisé la conservatrice.

Titre donné au Christ, le « Bon Pasteur » fait allusion aux paroles du Christ dans l’Évangile de Jean (Jn 10, 11) : « Moi, je suis le bon pasteur, le vrai berger, qui donne sa vie pour ses brebis » mais rappelle aussi le Psaume 22 : « Le Seigneur est mon berger : je ne manque de rien. Sur des prés d’herbe fraîche, il me fait reposer… ». À l’époque où les chrétiens étaient encore durement persécutés, ces allégories permettaient aux apôtres du Christ de se reconnaître et de témoigner de leur foi tout en restant discret. En effet, les Romains utilisaient déjà cette image du bon pasteur dans leur rite funéraire en ornant leurs tombeaux d’un jeune berger au milieu de ses brebis. Une image bucolique qui symbolisait un au-delà empli de paix.

La suite est réservée aux membres Aleteia Premium

Vous êtes déjà membre ?

Gratuit et sans aucun engagement :
vous pouvez résilier à tout moment

et je bénéficie des avantages suivants

Aucun engagement : vous pouvez résilier à tout moment

1.

Accès illimité à tous les contenus « Premium »

2.

Accès exclusif à la publication de commentaires

3.

Publicité limitée aux partenaires de Aleteia

4.

Accès exclusif à notre prestigieuse revue de presse internationale

5.

Réception exclusive de la newsletter “La lettre du Vatican”

6.

550 monastères accueilleront vos intentions et les porteront dans leur prière quotidienne

Et vous soutenez le média qui porte vos valeurs chrétiennes
Et vous soutenez le média qui porte vos valeurs chrétiennes
Tags:
Archéologiebon pasteurisraelsymboles
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
FR_2_NEW.gif
Le coin prière
La fête du jour





Confiez vos intentions de prière à notre communauté de plus de 550 monastères


Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement