Aleteia logoAleteia logoAleteia
Lundi 08 août |
Saint Dominique de Guzman
Aleteia logo
Au quotidien
separateurCreated with Sketch.

Comment cultiver l’esprit missionnaire chez un enfant ?

Article réservé aux membres Aleteia Premium
shutterstock_735971812.jpg

Monkey Business Images I Shutterstock

Mathilde de Robien - publié le 05/01/22

A l’occasion de la Journée de l'Enfance Missionnaire, ce 6 janvier, évoquons quelques pistes afin que les enfants puissent eux aussi prendre part, à leur mesure, à la mission d’évangélisation et devenir des disciples missionnaires.

Chaque chrétien est appelé à devenir « disciple missionnaire ». Expression chère au Pape François, au cœur de son pontificat et de son exhortation apostolique Evangelii Gaudium, invitant tout baptisé à témoigner de l’amour du Christ. Une manière, à l’instar des premiers disciples, de la samaritaine et de saint Paul, d’annoncer la Bonne nouvelle. Si chaque chrétien « a vraiment fait l’expérience de l’amour de Dieu qui le sauve, il n’a pas besoin de beaucoup de temps de préparation pour aller l’annoncer », assure le Pape. Et les enfants aussi sont invités à la mission, ou tout du moins à y préparer leur cœur. « Chaque baptisé, quelle que soit sa fonction dans l’Église et le niveau d’instruction de sa foi, est un sujet actif de l’évangélisation ». Les enfants ont toute leur place dans l’annonce de l’Evangile. Il ne s’agit pas nécessairement de parler de Jésus à tout bout de champ dans la cour de récréation, mais plutôt d’apprendre à ouvrir son cœur à l’autre, et notamment au plus faible. Cela passe par la reconnaissance de l’action de Dieu dans sa vie, par des gestes de partage ou d’attention envers son prochain et par la prière.

François, lors de l’Angélus du 6 janvier 2015 avait déclaré, en parlant de la Journée mondiale de l’Enfance missionnaire : « C’est la fête des enfants qui vivent avec joie le don de la foi et prient pour que la lumière de Jésus arrive à tous les enfants du monde. J’encourage les éducateurs à cultiver l’esprit missionnaire chez les petits. Qu’ils ne soient pas des enfants et des jeunes fermés, mais ouverts ; qu’ils voient un grand horizon, que leur cœur avance vers cet horizon, afin que naissent parmi eux des témoins de la tendresse de Dieu et des annonciateurs de l’Évangile. » Comment cultiver l’esprit missionnaire chez un enfant ?

Pour témoigner de l’amour du Christ, il est nécessaire, en amont, d’en faire l’expérience. Cependant, il est difficile pour un enfant d’appréhender l’amour de Dieu, cette personne qui demeure invisible dans sa vie de tous les jours. Pour l’inciter à reconnaître l’amour de Dieu, posez-lui simplement la question : à quoi vois-tu que Dieu t’aime ? Quelques pistes pour l’aider à répondre : c’est Dieu qui a créé ces arbres qui offrent un si beau paysage, ces fruits et ces légumes qui permettent de se nourrir, cette eau qui désaltère. C’est Dieu qui est à l’origine de la vie, de l’amour dans la famille… C’est encore Dieu qui a envoyé son Fils Jésus sur terre pour sauver tous les hommes… Une fois les dons reconnus, incitez-le à remercier Dieu. Un geste de gratitude qui élargit son cœur.

2L’inciter à être attentif aux autres

shutterstock_1557426050.jpg

Le disciple-missionnaire est ouvert à la rencontre. Dans ce domaine, l’exemple des parents joue un rôle important. Votre maison est-elle un lieu d’accueil ? Quel est votre regard sur les plus faibles ? Un enfant, dès le plus jeune âge, est dans l’empathie. Cultivez cette qualité, qui lui permettra « d’aller aux périphéries » et de se soucier des personnes qui l’entourent.

3Lui apprendre à partager

DZIEWCZYNKA ODDAJE MISIA

« Aide-moi à partager mon temps, mon amitié et mon argent », demande la prière des enfants et des jeunes missionnaires des OPM. Vivre la fraternité avec son prochain, donner de son temps en allant visiter un malade ou une personne âgée, piocher dans son argent de poche pour faire don à une association… Voilà autant de manières d’apprendre à partager, qualité indispensable du futur disciple-missionnaire !

4Entretenir sa joie

MAMA Z SYNEM

« Il y a des chrétiens qui semblent avoir un air de Carême sans Pâques », regrette le Pape dans Evangelii Gaudium. Un disciple-missionnaire n’a pas une tête d’enterrement mais rayonne de la joie procurée par l’amour du Christ. Un enfant possède bien souvent cette joie simple. Cultivons-la en se réjouissant avec lui. Car « la joie qui transparaît chez ceux qui sont attirés par le Christ et par son Esprit, voilà ce qui peut rendre féconde et fructueuse chaque initiative missionnaire ».

5Lui apprendre à prier

Pour pouvoir parler personnellement de Dieu qui aime et qui sauve, il faut l’avoir rencontré, lui parler régulièrement, le considérer comme une personne proche et non éloignée de soi. Or c’est par la prière que cette intimité grandit. Il est donc nécessaire de lui apprendre à prier, de lui montrer qu’il peut créer et développer une véritable amitié avec Dieu.

Prière de louange, prière de demande, prière d’action de grâce… Initiez-le également à la prière d’intercession : pour devenir disciple-missionnaire, il est important de l’inviter à prier pour les autres, d’adopter une forme de prière qui ne soit pas autocentrée. Il ne s’agit pas de prier uniquement pour soi, mais de porter des intentions qui concernent le monde et son prochain. Cette prière élargie à toute l’Eglise ouvre le cœur de l’enfant et lui permet de prendre sa place dans la grande famille des baptisés. En tant que baptisé, il est membre de l’Eglise et peut prier pour d’autres membres plus démunis ou plus souffrants que lui.

Prière des enfants et jeunes missionnaires

Seigneur, par mon baptême,
Tu m’as fait entrer dans la grande famille de tes enfants, l’Église.
Tu me connais par mon nom et Tu m’appelles à être missionnaire.

Aide-moi à m’intéresser aux autres, à les aimer et à les rencontrer tels qu’ils sont.
Aide-moi à partager mon temps, mon amitié et mon argent,
avec tous mes frères et sœurs du monde entier.

Apprends-moi à Te prier chaque jour,
et à Te faire confiance en toute chose.

Regarde et bénis, Seigneur, tous les enfants du monde.
Apprends-moi à me mettre au service de mon prochain,
que je sois, dans la joie, témoin de l’Évangile.

Amen

En partenariat avec
Logo OPM

La suite est réservée aux membres Aleteia Premium

Vous êtes déjà membre ?

Gratuit et sans aucun engagement :
vous pouvez résilier à tout moment

et je bénéficie des avantages suivants

Aucun engagement : vous pouvez résilier à tout moment

1.

Accès illimité à tous les contenus « Premium »

2.

Accès exclusif à la publication de commentaires

3.

Publicité limitée aux partenaires de Aleteia

4.

Accès exclusif à notre prestigieuse revue de presse internationale

5.

Réception exclusive de la newsletter “La lettre du Vatican”

6.

550 monastères accueilleront vos intentions et les porteront dans leur prière quotidienne

Et vous soutenez le média qui porte vos valeurs chrétiennes
Et vous soutenez le média qui porte vos valeurs chrétiennes
Tags:
Enfantsmissionmissionnaire
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
FR_2_NEW.gif
Le coin prière
La fête du jour





Confiez vos intentions de prière à notre communauté de plus de 550 monastères


Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement