Aleteia logoAleteia logoAleteia
Mardi 24 mai |
Aleteia logo
Art & Voyages
separateurCreated with Sketch.

En Lituanie, l’étrange Mont des Croix

Mont des croix Lituanie

AFP PHOTO PETRAS MALUKAS

Domitille Farret d'Astiès - published on 11/01/22

À Jurgaiciai, en Lituanie, la Colline aux Croix témoigne de l'histoire blessée du peuple lituanien mais aussi d'une volonté farouche de pouvoir vivre sa foi librement.

Clic clic clic… Alors que le vent souffle par ce petit matin d’hiver glacé, un cliquetis irrégulier résonne dans les oreilles. Il provient des dizaines de milliers de croix en bois, en terre-cuite ou en métal qui s’entrechoquent. Située à Jurgaiciai, dans le nord de la Lituanie, Kryžių Kalnas (la colline aux Croix) témoigne de l’histoire d’un pays mais aussi d’une foi collective et ne lasse pas d’étonner pèlerins ou simples curieux. 

Sur ce monticule, des croix, des croix et encore des croix. Là, un Christ en souffrance. Plus loin, de petits anges en bois qui trônent près d’un chapelet aux couleurs criardes. Des pièces de monnaie, des icônes, des mots griffonnés dans des langues variées, des rubans délavés par les intempéries, de hautes sculptures de bois taillées grossièrement. Algirdas, Dennis, Janet, Kristina : les noms gravés un peu partout symbolisent le cri d’espérance universel qui monte de la Colline aux croix et qui n’a rien à envier à celui d’Edvard Munch.  

Les premières croix sont probablement apparues sur cette ancienne colline fortifiée au XIXe siècle. L’origine du mouvement reste discutée. Certains affirment qu’initialement, elles auraient été plantées afin de demander à Dieu une bonne santé. Pour d’autres, les premières croix seraient apparues en 1863 en mémoire des victimes du soulèvement contre le régime tsariste. Quoi qu’il en soit, elles témoignent d’une foi bien vivante malgré les épreuves traversées par le peuple lituanien et leur nombre n’a cessé de grandir au fil des années. Après la Deuxième guerre mondiale, alors que le pays est sous occupation soviétique, planter un crucifix est clairement un signe de résistance. Et si le régime ordonne à plusieurs reprises de raser le monticule, les croix finissent toujours par réapparaître, malgré la répression et les persécutions, faisant du lieu un symbole de la résistance héroïque à la suppression de la liberté religieuse.

En 1993, Jean Paul II a célébré une messe au pied du monticule, invitant à la conversion et au pardon. Et depuis 2000, un monastère franciscain s’est installé ici. Aujourd’hui, Kryžių Kalnas attire des visiteurs du monde entier.

Parcourez le mont de croix à travers une série de belles photographies :

Tags:
croixlituaniePatrimoine
Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement