Aleteia logoAleteia logoAleteia
Vendredi 24 mai |
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

Seine-Saint-Denis : les églises de Bondy et Romainville profanées la même nuit

WEB2-EGLISE-SAINT-PIERRE-BONDY-DIOCESE-DE-SAINT-DENIS.jpg

Diocèse de Saint-Denis

L'église Saint-Pierre de Bondy (93), profanée en janvier 2022.

Agnès Pinard Legry - publié le 11/01/22

Les églises de Saint-Pierre, à Bondy, et de Saint-Germain l'Auxerrois, à Romainville (Seine-Saint-Denis), ont fait l’objet de vols et de dégradations multiples dans la nuit du 9 au 10 janvier.

Réjouissez-vous ! L’article que vous allez lire est entièrement gratuit. Pour qu’il le demeure et soit accessible au plus grand nombre, soutenez Aleteia !

Je fais un don*

*avec réduction fiscale

Vitrail cassé, tabernacle profané, sacristie mise à sac… L’église Saint-Pierre de Bondy, en Seine-Saint-Denis, a été le théâtre de vols et dégradations. Dimanche 9 janvier, le père Jocelyn Petitfils, vicaire de la paroisse, a fermé l’église à 19h. Le lendemain, un bénévole l’a ouverte un peu avant 8h avant de se rendre à son travail et « a immédiatement constaté que le tronc de l’église avait été scié à la disqueuse pour en dérober l’argent », détaille le diocèse de Saint-Denis dans un communiqué.

Le tabernacle profané, fracturé et vidé

Se rendant dans la foulée sur les lieux, le père Petitfils a constaté plusieurs dégradations : un vitrail cassé, le tabernacle profané, fracturé et vidé de son contenu ainsi que la sacristie saccagée où ont été dérobés un autre objet liturgique ainsi qu’un ordinateur portable.

Après une analyse des lieux par la police scientifique et les équipes techniques de la marie, le diocèse de Saint-Denis a déposé plainte. Une messe de réparation devait être célébrée ce mardi 11 janvier à 19h par l’évêque du diocèse, Mgr Pascal Delannoy. Un événement similaire s’est produit la même nuit dans l’église Saint-Germain-l’Auxerrois de Romainville qui a également subi de multiples vols et des dégradations. Une messe de réparation y sera célébrée le mercredi 12 janvier, à 19h par Mgr Pascal Delannoy.

Tags:
profanationSaint
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.
Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale
Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement