Aleteia logoAleteia logoAleteia
Samedi 28 janvier |
Aleteia logo
Perles du Web
separateurCreated with Sketch.

Pour Wendie Renard, star de l’OL, « on ne peut pas tricher avec la foi »

WEB2-WENDIE-RENARD-TWITTER-CAMILLE-DALMAS.jpg

Camille Dalmas

Wendie Renard et Mgr Emmanuel Gobillard.

Camille Dalmas - publié le 12/01/22

"La foi, c’est important. Soit on l’a, soit on l’a pas, mais on ne peut pas tricher avec… ou alors on fait que se mentir à soi-même, parce que Lui là-haut, Il voit tout !", a lancé Wendie Renard, 31 ans, défenseur iconique de l’Olympique Lyonnais et capitaine de l’équipe de France de football, après avoir rencontré le pape François mercredi 12 janvier.

Savez-vous que Aleteia ne peut vivre que grâce à la générosité de ses lecteurs ?

JE DONNE

Aleteia a vraiment besoin de vous

Avec sa grande taille (1,87 m), impossible de la manquer lorsqu’elle passe entre deux gardes suisses en poste à l’entrée du Vatican. Wendie Renard, accompagnée par une dizaine d’autres membres d’une délégation de sportifs catholiques de Lyon – dont certains basketteurs de la “Tony Parker Academy” – vient de rencontrer le pape François puis de se balader dans les jardins du Vatican. Sous son masque, on devine un large sourire.
Cette rencontre avec le Pape, à l’issue de l’audience générale, est « une bénédiction en cette nouvelle année », explique-t-elle. Elle se dit ravie d’avoir pu échanger quelques mots avec lui – en français d’abord, puis grâce à l’aide de Mgr Emmanuel Gobillard, évêque auxiliaire de Lyon et délégué au sport de l’archidiocèse, l’artisan de ce « pèlerinage de sportifs ».

La tunique de l’Athletica Vaticana dédicacée

Se définissant d’emblée comme « croyante », la footballeuse explique que le Pape « était content » de la rencontrer et l’a même « félicitée ». Elle lui a offert deux maillots, un de l’équipe de France et un de l’Olympique Lyonnais. Lors de l’audience, le Pape a pour sa part dédicacé la tunique de l’Athletica Vaticana – l’équipe de sport du petit État. « C’est un grand bonheur », continue celle qui vient pour la première fois à Rome, et pour qui la foi est d’abord une affaire familiale. « J’ai été baignée dedans depuis toute petite, ma mère m’a éduquée dedans, pour moi c’est un chemin normal ».

Son regard sur le pape François ? « Il aime bien le sport », constate-t-elle, confiant qu’il a évoqué avec Mgr Gobillard l’inévitable Lionel Messi, star de l’équipe nationale argentine. Un intérêt papal pour “la Pulga” – joueur du rival Paris-Saint-Germain – que Wendie Renard déclare comprendre parfaitement.

La foi nous guide au quotidien.

Comme le joueur argentin, la joueuse de l’Équipe de France n’a d’ailleurs aucun mal à parler de sa foi : « C’est important, c’est ça qui nous guide au quotidien », assure-t-elle. Et de poursuivre très librement : « Quand on se lève le matin et qu’on respire, qu’on peut manger et qu’on peut parler… Il y en a beaucoup qui ne peuvent pas le faire. C’est le bon Dieu qui nous délivre tout ça. Il faut savoir le reconnaître, et vivre avec ce qu’on a ». Avec la foi, pour la joueuse, tout est question de ténacité : « Soit on est à fond, soit on fait semblant ». Une attitude qui rappelle sa détermination sur le gazon.

Tags:
FootballLyonPape FrançoisrencontreSport
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.

Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

L’évangélisation de l’univers Internet est le défi crucial de l’annonce de l’Évangile en notre temps. Et voici que Aleteia - de loin le premier site Internet catholique au monde -, voici que, Dieu aidant, Aleteia excelle à remplir cette mission. Mais, problème, seuls 2% de ses lecteurs fidèles donnent au moment de la quête…

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale