Aleteia logoAleteia logoAleteia
Dimanche 25 février |
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

Éthiopie : sept religieuses libérées après plus de 40 jours de captivité

Ethiopia-covid-068_AA_22082020_143423.jpg

Minasse Wondimu Hailu / AGENCE ANADOLU / Agence Anadolu via AFP

Trois jeunes femmes à Addis Abeba, Ethiopie, le 22 août 2020.

Agnès Pinard Legry - publié le 19/01/22

Sept religieuses arrêtées par les forces de police éthiopiennes le 30 novembre à Addis-Abeba (Éthiopie) ont été libérées. Elles avaient été incarcérées dans le cadre d’une opération visant à identifier les personnes proches des rebelles tigréens.

Soulagement. Après plus de quarante jours de captivité, la police éthiopienne a libéré samedi 15 janvier six religieuses appartenant à la congrégation des Filles de la charité de saint Vincent de Paul (sœur Letemaryam Sibhat, sœur Tiblets Teum, sœur Abeba Tesfay, sœur Zaid Moss, sœur Abeba Hagos et sœur Abeba Fitwi) ainsi que sœur Abrehet Teserma, des Ursulines de la Vierge Marie Immaculée. Arrêtées fin novembre dans le cadre d’une opération gouvernementale visant à identifier les personnes proches des rebelles tigréens, elles sont toutes en bonne santé.

Aucune nouvelle n’a néanmoins filtré concernant deux diacres et deux religieuses de Kobo, sœurs Lemlem Ghiday Aigarer et Birkti Gabray Halibo, d’origine tigréennes et toutes deux arrêtées les 30 et 31 décembre dans le nord du pays par les forces gouvernementales et dont la congrégation, présente en Éthiopie depuis 1967, œuvre essentiellement dans les domaines de l’éducation et de la santé.

Deux millions de déplacés

Pour mémoire la guerre a éclaté en novembre 2020 après que le Premier ministre éthiopien, Abiy Ahmed, a envoyé l’armée dans la région du Tigré afin d’y destituer les autorités locales, issues du TPLF, qui défiaient son autorité et qu’il accusait d’avoir attaqué des bases militaires. En près de treize mois la guerre a fait plusieurs milliers de morts, plus de deux millions de déplacés et plongé des centaines de milliers d’autres personnes dans des conditions proches de la famine, rapporte l’ONU.

Tags:
éthiopieliberation
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.

Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale
FR_Donation_banner.gif
Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement