Aleteia logoAleteia logoAleteia
Mardi 16 juillet |
Aleteia logo
Spiritualité
separateurCreated with Sketch.

Mais pourquoi saint Paul fabriquait-il des tentes ?

web-saint-jul-08-aquila-and-priscilla-c2a9-wellcome-images-cc.jpg

Wellcome Library, London

Paul chez Aquila et Priscille (gravure de Johan Sadeler d'après Joos van Winghe, Wellcome Collection, Londres)

Philip Kosloski - publié le 31/01/22

Afin d’exercer son ministère sans constituer un poids financier, saint Paul pratiquait le métier de tisserand qu’il avait appris dans sa ville natale.

On connaît finalement peu de choses sur la jeunesse de saint Paul. Ce qui est certain, c’est qu’il connaissait le métier de tisserand qui était une spécialité de sa ville natale, Tarse. Dans les actes des apôtres, saint Luc fait allusion aux talents de Paul. 

Il y trouva un Juif nommé Aquilas, originaire de la province du Pont, récemment arrivé d’Italie, ainsi que sa femme Priscille […] Paul entra en relation avec eux ; comme ils avaient le même métier, il demeurait chez eux et y travaillait, car ils étaient, de leur métier, fabricants de tentes. (Ac 18, 2-3)

Frederic Farrar (1831-1903), théologien anglican, précise dans une de ses œuvres sur saint Paul que Tarse était connue pour sa fabrication de tente. Les habitants filaient le poil des chèvres et le tressaient pour en faire des cordes. Puis ils transformaient celles-ci en toiles de tente ou en tissus. L’usage spécifique de ses tentes reste tout de même mystérieux. 

Paul ne pratiquait pas ce métier pour devenir riche mais pour avoir un “métier de secours”. Ainsi, s’il se retrouvait seul, il avait les moyens de travailler. Apprendre le métier de ses parents était très important dans la culture juive de l’époque. Durant ses voyages, saint Paul fabriquait des tentes pour ne pas être un fardeau pour la communauté qui l’accueillait. 

Vous savez bien, vous, ce qu’il faut faire pour nous imiter. Nous n’avons pas vécu parmi vous de façon désordonnée ; et le pain que nous avons mangé, nous ne l’avons pas reçu gratuitement. Au contraire, dans la peine et la fatigue, nuit et jour, nous avons travaillé pour n’être à la charge d’aucun d’entre vous. (2Th 3, 7-8)

L’apôtre des nations accordait aussi une importance particulière au travail. C’est dans le travail que l’homme trouve la dignité et l’humilité. Et par elles, l’homme se rapproche de Dieu. Paul n’hésitait d’ailleurs pas à critiquer les paresseux. Le métier de saint Paul lui fut bien utile au cours de sa vie. Ce fut un support important pour sa mission d’évangélisation.

Tags:
Saint PaulTravail
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.
Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale
Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement