Aleteia logoAleteia logoAleteia
Lundi 27 mai |
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

Revue de presse : L’annexion évitée de l’Ordre de Malte

Article réservé aux membres Aleteia Premium
FLAG ORDER OF MALTA

Antoine Mekary | ALETEIA

La rédaction d'Aleteia - publié le 31/01/22

Chaque jour, Aleteia vous propose une sélection d'articles de la presse internationale concernant l'Église et les grands débats qui préoccupent les catholiques à travers le monde. Les opinions et les points de vue exprimés dans ces articles ne sont pas ceux de la rédaction.

Lundi 31 janvier 2022

1 – Bloody Sunday : le primat d’Irlande plaide pour une « réconciliation significative »
2 – Une médiation du Vatican en Ukraine ?
3 – L’Ordre de Malte évite de justesse son annexion par le Vatican
4 – Aux Pays-Bas la sécularisation s’accélère
5 – Pandémie : un prêtre appelle à écarter les « joies mauvaises »

1Irlande : les 50 ans du Bloody Sunday

L’archevêque d’Armagh et primat d’Irlande, Mgr Eamon Martin, s’est souvenu de son expérience du Bloody Sunday lors de la messe de dimanche à la cathédrale Saint Eugène (Derry, Irlande du Nord) et a appelé à la mise en œuvre d’une « réconciliation significative ». Il avait 10 ans le 30 janvier 1972 lorsque 13 innocents, manifestants pour les droits civiques, ont été abattus par des soldats – un épisode commémoré comme le « Dimanche Sanglant ». Si l’archevêque a reconnu que la construction de la réconciliation est « compliquée et délicate », il a déclaré que « si nous voulons unir les cœurs et les esprits et nourrir un véritable espoir de paix et de réconciliation durables en Irlande, nous devons travailler ensemble à la guérison de l’héritage de notre passé commun ». 

Belfast Telegraph, anglais.

Lisez cet article
gratuitement
En créant votre compte gratuitement vous pourrez accéder à l'ensemble des articles d’Aleteia, sans aucune limitation, ainsi que rédiger des commentaires.
Lire gratuitement en s'inscrivant
Déjà membre ?

Tags:
CovidGuerre en UkraineirlandeOrdre de Maltepays bas
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.
Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale
Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement