Aleteia logoAleteia logoAleteia
Mercredi 24 avril |
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

 Les JO de Pékin, quinze jours de fraternité humaine et de paix ?

WEB2-OLYMPIC-RINGS-JO-AFP-033_6753780_61fbe71b62bea.jpg

Ramil Sitdikov / Sputnik / Sputnik via AFP

JO de Pékin, 3 février 2022.

Agnès Pinard Legry - publié le 03/02/22

Les Jeux olympiques d’hiver s’ouvrent à Pékin ce vendredi 4 février. Ils promettent d'être un grand moment de communion collective pour les sportifs et les spectateurs. Ce rendez-vous enthousiasme le pape François mais ne doit pas occulter la délicate situation des chrétiens en Chine, régulièrement pris pour cible par les autorités.

Réjouissez-vous ! L’article que vous allez lire est entièrement gratuit. Pour qu’il le demeure et soit accessible au plus grand nombre, soutenez Aleteia !

Je fais un don*

*avec réduction fiscale

Les Jeux olympiques de Pékin, qui démarrent ce vendredi et dureront deux semaines, vont voir cette fois encore les meilleurs athlètes du monde s’affronter en rivalisant d’abnégation, de persévérance mais aussi en témoignant de respect et de solidarité. Quelque 2.900 athlètes de 90 Comités nationaux olympiques vont concourir. 109 épreuves sont prévues dans sept sports olympiques d’hiver. Et 600 athlètes paralympiques participeront à 78 épreuves sur neige et sur glace.

Le sport, par son langage universel, peut construire des ponts d’amitié et de solidarité entre les personnes et les peuples de toutes cultures et toutes religions.

Depuis la Salle Paul VI du Vatican, le pape François a adressé le 2 février un message à tous les participants aux Jeux olympiques, souhaitant aux organisateurs « le meilleur succès » et aux athlètes de donner « le meilleur » d’eux-mêmes. Le chef de l’Église catholique s’est aussi réjoui de la nouvelle devise de l’événement : aux trois mots historiques “Citius – Altius – Fortius” (Plus vite – Plus haut – Plus fort) lancés en 1894 par Pierre de Coubertin, le Comité olympique international a ajouté en juillet 2021 le mot “Communitar” (Ensemble). Les Jeux olympiques représentent à ce titre pour François « une expérience unique de fraternité humaine et de paix ». « Le sport, par son langage universel, peut construire des ponts d’amitié et de solidarité entre les personnes et les peuples de toutes cultures et toutes religions », a-t-il assuré.

Si les Jeux olympiques sont un grand moment de communion collective, ils ne doivent pas masquer les réalités politiques et religieuses qui traversent le pays. Quand on pense aux persécutions de chrétiens, on imagine souvent ces derniers mourir en martyrs pour avoir refusé de renoncer à leur foi. Si elles ont souvent pris cette forme là au fil des siècles, elles peuvent aussi être beaucoup plus insidieuses et se décliner par petites touches jusqu’à atteindre leur but : faire disparaître la religion catholique. Un art dans lequel le gouvernement chinois est passé maître ces dernières années. Si l’oppression à l’égard des catholiques n’est pas aussi visible et massive que par le passé, elle reste omniprésente.

Plus de 1.000 chrétiens détenus en Chine

1.010 des 4.277 chrétiens détenus en 2021 dans le monde étaient emprisonnés en Chine, selon les statistiques publiées en janvier 2021 par l’association évangélique Portes ouvertes. En parallèle, la Chine contribue à elle seule à 59% des fermetures d’églises comptabilisées l’année dernière, plus de 3.000 églises ayant été fermées dans ce pays au cours de l’année écoulée. Ce pays « prolonge désormais son travail de sape en toute discrétion en utilisant la crise sanitaire », explique l’ONG. « La manœuvre est simple : les églises sont fermées en même temps que les autres lieux accueillant du public lors des confinements. Ensuite, les autorités en profitent pour déclarer officiellement (leur) fermeture. »

Tags:
Chinejeux olympiquesPersécutionsSport
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.
Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale
FR_Donation_banner.gif
Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement