Aleteia logoAleteia logoAleteia
Mardi 24 mai |
Aleteia logo
Perles du Web
separateurCreated with Sketch.

Avant d’assister à une messe par -26°C, ils dansent sur « Jerusalema »

WEB2-QUEBEC-NOTRE-DAME-DU-CAP-FACEBOOK.jpg

Capture Facebook I Sanctuaire Notre-Dame-du-Cap

Agnès Pinard Legry - published on 07/02/22

Pour leur dernière messe en extérieur avant la réouverture des lieux de culte au Québec, les prêtres officiant au sanctuaire Notre-Dame-du-Cap (Québec) ont décidé, ce dimanche 6 février, de réchauffer les fidèles présents en entamant une sympathique chorégraphie sur un air bien connu.

La neige et le froid n’auront décidément pas réussi à entamer la motivation des fidèles du Québec à participer aux offices extérieurs. Pour la dernière messe célébrée en extérieur au sanctuaire Notre-Dame-du-Cap (Québec) dimanche 6 février (les lieux de culte rouvrent au Québec ce lundi 7 février, ndlr), les prêtres ont décidé de commencer l’office de 10h avec… la célèbre chanson « Jerusalema ». L’objectif ? Faire danser les fidèles pour les réchauffer ! « Nous étions environ 155 personnes sans compter les personnes dans leur voiture à -26 ressenti », peut-on lire sur la page Facebook du sanctuaire.

Dévoilé au grand public en décembre 2019, la chanson « Jerusalema » de Master KG n’en finit pas de rythmer soirées et autres événements plus ou moins festifs. Gospel à la sauce sud-africaine, véritable hymne à la joie et à l’espoir, ses paroles en langue zouloue sont loin d’être anodines. Leur signification ? « Jérusalem, ma maison, sauve-moi, ne me laisse pas ».

Tags:
danseInformation sur le vaccin contre le Covid-19Québec
Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement