Aleteia logoAleteia logoAleteia
Mardi 24 mai |
Aleteia logo
Perles du Web
separateurCreated with Sketch.

Le tango, le métier dont il rêvait… Les confidences de François à la télévision italienne

POPE FRANCIS CHE TEMPO CHE FA

Antoine Mekary | ALETEIA

Gelsomino Del Guercio - published on 08/02/22

Invité sur le plateau d’une émission populaire de la télévision italienne dimanche 6 février, le pape François a raconté quelques souvenirs de sa vie en ponctuant l’interview de blagues et d’anecdotes. Une bonne humeur contagieuse qu’il assure tenir de Thomas More !

C’est une émission populaire en Italie, « Che Tempo Che fa« , animée par Fabio Fazio et diffusée sur la RAI Tre, à laquelle a participé, pour la première fois en direct de la maison Sainte Marthe, le pape François. Les invités y sont interrogés sur différents sujets parfois personnels… Et François a brillamment joué le jeu ! Il n’a pas hésité à raconter de nombreuses anecdotes, avec souvent un sens de l’à propos et un humour détonnant. Car pour prendre la vie avec humour, le Pape a d’abord confié que chaque jour, depuis plus de 40 ans, il récite cette prière de Thomas More.

Donne-moi une bonne digestion, Seigneur, et aussi quelque chose à digérer. Donne-moi la santé du corps, avec la bonne humeur pour la garder au mieux, Donne-moi une âme sainte, Seigneur, qui ait les yeux sur la beauté et la pureté, afin qu’elle ne s’épouvante pas en voyant le péché, mais qu’elle trouve dans Ta présence la voie pour redresser la situation. Donne-moi une âme qui ignore l’ennui, le gémissement et le soupir, et ne permets pas que je me fasse trop de souci pour cette chose encombrante que j’appelle « moi ». Seigneur, donne-moi l’humour, Concède-moi la grâce de comprendre la plaisanterie, pour que je tire quelque bonheur de cette vie et que j’en fasse profiter les autres. Ainsi soit-il. 

1Le Pape et le tango

Se confiant au journaliste, le Pape explique ainsi que l’une de ses passions, c’est la musique. « J’aime beaucoup la musique classique, mais ce que j’aime surtout, c’est le tango. » Et pour illustrer son propos, François confirme l’évidence, bien sûr, il sait le danser, en véritable argentin qu’il est. « Un porteno (ndlr: habitant de Buenos Aires) qui ne danse pas le tango, n’est pas un porteno ! », plaisante-t-il alors. 

S’il aime la musique, est-ce pour cela qu’il s’est rendu discrètement chez un disquaire récemment, ce qui a fait couler beaucoup d’encre dans la presse italienne, demande alors le journaliste ? « Je ne suis pas allé acheter des disques mais il se trouve que je connais les propriétaires et que j’y allais pour bénir la boutique. Il était tard, il faisait nuit, mais comme par hasard, par une incroyable coïncidence, il y avait justement là un journaliste photographe qui attendait un taxi, pile devant la boutique…! « , raconte encore le Pape d’un ton ironique. 

2Le pape et Ses amis

Le pape François a ensuite confié l’importance d’avoir de bonnes amitiés. « J’ai des amis qui me soutiennent beaucoup, ils sont peu nombreux mais sincères et il existe entre nous une relation ‘normale »‘. François ajoute alors avec une pointe d’ironie : « Non pas que je sois normal, j’ai mes propres anomalies, mais j’aime être avec mes amis, j’ai besoin d’eux. C’est d’ailleurs une des raisons pour laquelle je ne suis pas allé vivre dans l’appartement papal. Les autres papes sont des saints, mais je ne le suis tellement pas, j’ai besoin des autres ! »

3Le métier qu’il voulait faire

Comme tout enfant, François a rêvé parfois au métier qu’il ferait plus tard. « Cela va peut-être vous choquer, mais le premier métier que je voulais faire quand j’étais enfant, c’était celui de boucher !, détaille-t-il. « Car quand ma tante m’emmenait au marché, je voyais ce boucher prendre de l’argent et le mettre dans sa poche, et je me disais « c’est ça ce que je veux faire pour gagner de l’argent », et là, comme vous pouvez le constater, ce sont mes racines maternelles génoises qui ressortent ! », plaisante-il encore, sous les rires du public. Car dans les plaisanteries régionales italiennes, les habitants de Gènes sont souvent taquinés pour leur supposé appât du gain. Et le Pape d’insister en riant : « Les Génois sont comme ça, un peu attachés à l’argent. Les Piémontais aussi, mais ils dissimulent ! ».

Au lendemain de l’émission, le 7 février, les chiffres sont tombés, près de 8 millions de téléspectateurs ont pu sourire grâce au Pape, devant cette émission qui a connu un véritable succès d’audience ! 

« Merci du fond du cœur au Saint-Père. Ses paroles authentiques, émouvantes et puissantes ont touché le cœur de 8 millions de personnes. Ils ont ému et sont un cadeau qui restera à jamais dans la mémoire de chacun », a ainsi tweeté Fabio Fazio le lendemain. 

Tags:
Pape Françoistélévision
Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement