Aleteia logoAleteia logoAleteia
Jeudi 08 décembre |
Aleteia logo
Belles Histoires
separateurCreated with Sketch.

Ukraine : les carmélites décident de rester dans leurs monastères

carmelites.jpeg

Capture Twitter

Les Carmélites de Kharkov et de Kiev, en Ukraine.

Bérengère Dommaigné - publié le 24/02/22

Malgré l'intervention russe en cours qui fait craindre bien des drames, les carmélites d’Ukraine viennent de faire savoir qu’elles ne quitteront pas leurs monastères et qu’elles resteront dans le pays, au plus près des populations.

Dès que l’occasion s’est présentée dans les années 1990, les carmélites se sont installées en Ukraine, notamment dans un carmel à Kiev afin d’aider par leur prière et leur présence à la reconstruction spirituelle de la société post-communiste. Puis, elles ont pu ouvrir d’autres carmels, dont un nouveau couvent au milieu des champs et des vergers dans une banlieue de la capitale ukrainienne, où elles sont toujours aujourd’hui et comptent bien y rester.

C’est en effet par l’intermédiaire d’un tweet de la Curie Généralice du Carmel Déchaussé que les Carmélites de Kharkov et de Kiev ont fait savoir leur intention de rester dans leurs monastères, malgré la guerre. Elles invitent par ailleurs à prier pour leurs frères et sœurs des différents carmels dans le pays, ainsi que pour tous les habitants de l’Ukraine.

De son côté, le pape François a annoncé une journée de prière et de jeûne mercredi 2 mars prochain, jour d’entrée en Carême avec le Mercredi des cendres. « À l’absurdité diabolique de la violence, nous répondons par les armes de Dieu, par la prière et le jeûne », a-t-il indiqué lors de l’audience générale mercredi 23 février dernier. « Que la Reine de la paix préserve le monde de la folie de la guerre. »

Savez-vous que Aleteia ne peut vivre que grâce à la communauté de ses membres Premium ?

Inscrivez-vous !

(c’est totalement gratuit et sans engagement)

Tags:
carmelitesUkraine
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.

Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

L’évangélisation de l’univers Internet est le défi crucial de l’annonce de l’Évangile en notre temps. Et voici que Aleteia - de loin le premier site Internet catholique au monde -, voici que, Dieu aidant, Aleteia excelle à remplir cette mission. Mais, problème, seuls 2% de ses lecteurs fidèles donnent au moment de la quête…

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale