Aleteia logoAleteia logoAleteia
Dimanche 21 avril |
Aleteia logo
Art & Voyages
separateurCreated with Sketch.

David, un enfant devenu roi par l’oint du Seigneur

Article réservé aux membres Aleteia Premium
DAVID-SAMUEL-aurimages_0046186_26141.jpg

Musée du Louvre Paris / Aurimages

David sacré roi par Samuel, détail, par Claude Gelee dit Le Lorrain, 1647.

Philippe-Emmanuel Krautter - publié le 29/03/22 - mis à jour le 22/12/22

C’est dans sa jeunesse que David, fêté le 29 décembre, se distingue aux yeux de Dieu pour devenir l’oint du Seigneur et gagner la royauté. Voici comment un jeune berger, encore enfant, est devenu le second souverain d’Israël.

David naît au tournant du millénaire avant notre ère. Il est le fils cadet de Jessé, un Ephratéen de Bethléem en Juda, lui-même fils de Booz et de Ruth. Le roi Saül règne alors sur Israël, mais sa mauvaise conduite provoque sa disgrâce aux yeux de Dieu. Aussi, le prophète Samuel est-il envoyé sur les routes afin de découvrir le nouvel élu, le bien-aimé de Dieu, signification du prénom David en hébreu.

« Le Seigneur dit à Samuel : « Combien de temps encore seras-tu en deuil à cause de Saül ? Je l’ai rejeté pour qu’il ne règne plus sur Israël. Prends une corne que tu rempliras d’huile, et pars ! Je t’envoie auprès de Jessé de Bethléem, car j’ai vu parmi ses fils mon roi. » (1 S 16, 1)

Ses pas le conduisent alors vers la maison de Jessé, un sage qui était réputé pour avoir une famille nombreuse aux fils forts et valeureux, au nombre de huit.

C’est le droit d’aînesse qui vaut au plus âgé des enfants de Jessé, Eliab, d’être présenté en premier au prophète afin d’être reconnu par lui. Samuel jugeant de la belle apparence d’Eliab se dit en effet qu’il devait certainement être celui qui serait reconnu par le Seigneur :

Mais le Seigneur dit à Samuel : « Ne considère pas son apparence ni sa haute taille, car je l’ai écarté. Dieu ne regarde pas comme les hommes : les hommes regardent l’apparence, mais le Seigneur regarde le cœur. » (1 S 16, 7)

Les sept enfants de Jessé sont alors présentés tour à tour devant le prophète, mais aucun d’entre eux ne trouve grâce aux yeux du Seigneur. Samuel insiste auprès de Jessé, n’a-t-il pas encore un autre fils ? C’est alors le dernier des fils de Jessé que Samuel réclame, désespérant de trouver celui qui trouverait grâce aux yeux du Seigneur.

L’oint de Dieu

Le huitième fils de Jessé n’est encore qu’un jeune enfant qui garde les brebis. Aussi, Jessé, son père, n’a-t-il pas jugé utile de le montrer au sage en raison de son trop jeune âge. Samuel demande qu’il lui soit néanmoins présenté, précisant : « nous ne nous mettrons pas à table tant qu’il ne sera pas arrivé ». Le tout jeune enfant arrive enfin dans la maison de Jessé après avoir quitté ses brebis, il est blond avec de beaux yeux. Samuel entend alors le Seigneur lui dire : « c’est lui ! »… 

Sans attendre, le prophète prend la corne d’huile et lui donne l’onction au milieu de ses frères. La Bible rapporte que :

« L’Esprit du Seigneur s’empara de David à partir de ce jour-là ».

La mission de Samuel était accomplie et il se mit en route et revint à Rama alors que le jeune David allait être appelé à une grande mission, celle d’être l’oint de Dieu et de régner sur son peuple. La destinée de l’enfant David allait longtemps être acclamée dans la Bible et préparer la lignée du Roi-Messie auquel il sera associé par sa longue généalogie « issue de la racine de Jessé ».

Lisez cet article
gratuitement
En créant votre compte gratuitement vous pourrez accéder à l'ensemble des articles d’Aleteia, sans aucune limitation, ainsi que rédiger des commentaires.
Lire gratuitement en s'inscrivant
Déjà membre ?

Tags:
Ancien TestamentEnfantsIsraëlroi david
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.
Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale
FR_Donation_banner.gif
Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement