Aleteia logoAleteia logoAleteia
Samedi 28 janvier |
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

Revue de presse : En Ukraine, « les mères essaient de ne pas pleurer, les enfants ne rient plus »

Article réservé aux membres Aleteia Premium
UKRAINE-RUSSIA-CONFLICT-AFP

Photo by Dimitar DILKOFF / AFP

La rédaction d'Aleteia - publié le 05/04/22

Chaque jour, Aleteia vous propose une sélection d'articles de la presse internationale concernant l'Église et les grands débats qui préoccupent les catholiques à travers le monde. Les opinions et les points de vue exprimés dans ces articles ne sont pas ceux de la rédaction.

Mardi 5 avril 2022

1 – Ukraine : « Les mères essaient de ne pas pleurer, les enfants ne rient plus »
2 – Savoir si la guerre juste existe ou non n’est pas ce qui apportera la paix en Ukraine
3 – Une lecture anticléricale de la déchristianisation de l’Irlande
4 – Unions homosexuelles: une manœuvre « cachée » se dessine à l’intérieur de l’Église
5 – Abus sexuels : l’Église suisse lance un « projet pilote » sur les abus

1Ukraine : « Les mères essaient de ne pas pleurer, les enfants ne rient plus »

En Ukraine, selon l’Unicef, 7,5 millions d’enfants sont en danger, et notamment de devenir les victimes du trafic. Le quotidien catholique L’Avvenire braque le projecteur sur ces mères et ces enfants, « l’autre visage de la résistance, moins visible », aujourd’hui menacés. Livrés à eux-mêmes alors que les hommes sont réquisitionnés pour défendre la patrie, ces femmes et ces enfants – pour beaucoup en fuite – ont besoin non seulement d’aide matérielle de base, mais aussi de soutien psychologique et psychosocial. Les enfants, témoigne une volontaire humanitaire, « sont traumatisés ». Pour eux, les mères développent des trésors de courage et de force d’âme, note Olimpia, qui avoue sentir son impuissance dans ce drame. Au-delà de leurs besoins d’urgence, tous « ne demandent qu’une chose : que la guerre se termine ». « Faites que ça s’arrête ! Faites que ça s’arrête ! », répète ainsi une vieille femme interrogée dans un cri déchirant. 

Avvenire, italien

La suite est réservée aux membres Aleteia Premium

Vous êtes déjà membre ?

Gratuit et sans aucun engagement :
vous pouvez résilier à tout moment

et je bénéficie des avantages suivants

Aucun engagement : vous pouvez résilier à tout moment

1.

Accès illimité à tous les contenus « Premium »

2.

Accès exclusif à la publication de commentaires

3.

Publicité limitée aux partenaires de Aleteia

4.

Accès exclusif à notre prestigieuse revue de presse internationale

5.

Réception exclusive de la newsletter “La lettre du Vatican”

6.

550 monastères accueilleront vos intentions et les porteront dans leur prière quotidienne

Et vous soutenez le média qui porte vos valeurs chrétiennes
Et vous soutenez le média qui porte vos valeurs chrétiennes
Tags:
Abus sexuelsguerreirlandeSuisseUkraine
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.

Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

L’évangélisation de l’univers Internet est le défi crucial de l’annonce de l’Évangile en notre temps. Et voici que Aleteia - de loin le premier site Internet catholique au monde -, voici que, Dieu aidant, Aleteia excelle à remplir cette mission. Mais, problème, seuls 2% de ses lecteurs fidèles donnent au moment de la quête…

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale