Aleteia logoAleteia logoAleteia
Lundi 15 avril |
Aleteia logo
Sans catégorie
separateurCreated with Sketch.

Jésus ne cherche pas des chrétiens parfaits qui ne doutent jamais

VATICAN-POPE-FRANCIS-ANGELUS-SUNDAY

Antoine Mekary | ALETEIA

I.Media - publié le 24/04/22

Le pape François est revenu sur « le doute » qui peut habiter les chrétiens à propos de la résurrection de Jésus, à l’occasion de la prière mariale du Regina Caeli, le 24 avril 2022. chrétiens parfaits » mais des personnes qui l’appellent dans les crises.

Réjouissez-vous ! L’article que vous allez lire est entièrement gratuit. Pour qu’il le demeure et soit accessible au plus grand nombre, soutenez Aleteia !

Je fais un don*

*avec réduction fiscale

C’est le récit de la conversion de l’apôtre Thomas que le pape a mis en exergue lors de sa courte catéchèse prononcée depuis la fenêtre du Palais apostolique. « Nous aussi, nous sommes comme Thomas », a-t-il confié, rappelant que le disciple n’avait cru à la résurrection de Jésus qu’une fois après avoir vu et touché ses plaies.

Mais pour le pontife de 85 ans, « nous n’avons pas à avoir […] honte » du doute qui nous accapare parfois. « L’Évangile nous montre la « crise » de Thomas pour nous dire que nous ne devons pas craindre les crises de la vie et de la foi », a-t-il insisté.

D’ailleurs, ces crises « ne sont pas des péchés » et il ne faut pas en avoir peur. Au contraire : « Souvent elles nous rendent humbles », a assuré le pape. Dans les moments de fatigue et de crise, il s’agit alors de chercher le Seigneur, de l’invoquer, voire, comme le fit l’apôtre Thomas, de protester « en lui présentant nos besoins et notre incrédulité ».

Le chef de l’Église catholique a souligné le fait qu’« une foi imparfaite mais humble, qui revient toujours à Jésus, est meilleure qu’une foi forte mais présomptueuse, qui nous rend fiers et arrogants ». Sortant de ses notes, il a d’ailleurs confié avoir « peur » quand il voit des chrétiens qui se croient parfaits. C’est le signe pour lui que « quelque chose ne va pas bien ».

Tags:
Pape Françoisregina coeli
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.
Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale
FR_Donation_banner.gif
Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement