Aleteia logoAleteia logoAleteia
Dimanche 25 février |
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

Présidentielle : pour qui les catholiques ont-ils voté au second tour ?

vote-urne-shutterstock_630849869.jpg

Shutterstock I GERARD BOTTINO

Agnès Pinard Legry - publié le 25/04/22

Une étude réalisée par l’Ifop pour le journal "La Croix" et le magazine "Le Pèlerin" met en lumière le vote des catholiques au second tour de l’élection présidentielle. Taux de participation plus important que la moyenne nationale, résultat qui varie en fonction de la pratique du culte… Voici les principaux enseignements.

Pour qui ont voté les catholiques au second tour de l’élection présidentielle, c’est ce à quoi s’est intéressée le sondage réalisé dimanche 24 avril par l’Ifop pour La Croix et Le Pèlerin. Il en ressort que les catholiques dans leur ensemble se sont prononcés à 55% en faveur d’Emmanuel Macron, soit trois points de moins que le score de l’ensemble des Français. Mais le résultat n’est pas le même en fonction de la pratique du culte. Ainsi, les catholiques non pratiquants ont voté à 45% pour la candidate du RN. Une proportion qui baisse à 42% pour les pratiquants (niveau équivalant à la moyenne nationale) et à 39% pour les pratiquants réguliers, soit 3 points en dessous de la moyenne.

L’enquête compare par ailleurs ces résultats à ceux du premier tour, le 10 avril dernier. Il apparaît qu’Éric Zemmour (Reconquête !) avait réussi à « faire une percée » chez les catholiques pratiquants, expliquant en partie « l’ancrage à droite » des catholiques au premier tour de l’élection.  

Fort sens civique

Les catholiques ont par ailleurs démontré, comme lors du premier tour, un fort sens civique. 79% d’entre eux se sont ainsi rendus aux urnes le 24 avril contre 71,9% seulement de l’ensemble des Français. Les catholiques pratiquants réguliers sont même 93% à s’être acquittés de leur devoir de citoyen. 

Tags:
ÉlectionsPolitique
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.

Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale
FR_Donation_banner.gif
Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement