Aleteia logoAleteia logoAleteia
Jeudi 18 avril |
Aleteia logo
Belles Histoires
separateurCreated with Sketch.

Zita, la servante mal-aimée qui n’oubliait pas les pauvres

FR012541A.jpg

Fred de Noyelle / GoDong

Aliénor Goudet - publié le 26/04/22 - mis à jour le 24/04/23

Sainte Zita, servante en Italie au XIIIe siècle, faisait preuve de vertus exceptionnelles. Malgré une vie éprouvante, elle n'oubliait jamais les personnes encore moins fortunés. Elle est fêté le 27 avril.

Réjouissez-vous ! L’article que vous allez lire est entièrement gratuit. Pour qu’il le demeure et soit accessible au plus grand nombre, soutenez Aleteia !

Je fais un don*

*avec réduction fiscale

En 1218, une petite fille née dans une pauvre famille en Toscane. Élevée par un père travailleur et une mère très pieuse, Zita apprend vite l’humilité, le sens du service et l’amour de Dieu. Elle est aussi dotée d’un caractère très doux et souple à la volonté de Dieu. Sa plus grande leçon est de ne jamais oublier qu’il y a plus pauvre que soi. C’est sans plainte et toujours avec le sourire qu’elle se rend au marché chaque jour pour vendre les légumes de ses parents.

Sa famille est tellement pauvre, qu’à l’âge de 12 ans, elle est placée chez la famille Fatinelli à Lucques pour être servante. Malgré la dureté de ses maîtres, elle est assidue dans ses tâches et bonne avec tous. Elle se lève très tôt le matin pour se rendre à la messe et offre toujours la moitié de son repas aux mendiants. La nuit, elle dort à même le sol pour laisser son lit aux femmes de la rue.

Sa patience et sa douceur lui valent la jalousie des autres domestiques. On l’injure et la calomnie, mais elle endure les épreuves avec grâce et dignité, sans nourrir le moindre sentiment de vengeance. Elle finit par conquérir les cœurs de ses maîtres et de ses semblables. À sa mort en 1278, toute la ville lui rend hommage. Et on rapporte que de nombreux miracles se produisent sur sa tombe.

Tags:
ItaliePauvretéSaintserviceVertu
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.
Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale
FR_Donation_banner.gif
Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement