Aleteia logoAleteia logoAleteia
Mardi 23 avril |
Aleteia logo
Sans catégorie
separateurCreated with Sketch.

Abus sur les mineurs dans l’Église : François souhaite un rapport annuel

VATICAN-POPE-FRANCIS-Holy-Mass-on-Divine-Mercy-Sunday

Antoine Mekary | ALETEIA

I.Media - publié le 29/04/22

Les diocèses du monde pourraient désormais avoir à rendre compte chaque année de leurs actions en terme de lutte contre les abus sur les mineurs auprès de Rome.

Réjouissez-vous ! L’article que vous allez lire est entièrement gratuit. Pour qu’il le demeure et soit accessible au plus grand nombre, soutenez Aleteia !

Je fais un don*

*avec réduction fiscale

Le pape François a commandé à la Commission pontificale pour la protection des mineurs un rapport annuel, en recevant ses membres au terme de leur assemblée plénière, le 29 avril 2022, au Vatican : « Il y a encore beaucoup à faire » en matière de protection des mineurs, mais « les graines qui ont été semées commencent à donner de bons fruits », s’est félicité le pape, évoquant la « baisse » du nombre de cas d’abus d’après les données disponibles.

Au cours de l’audience, le chef de l’Église catholique a demandé à la Commission vaticane de lui préparer un rapport annuel « fiable » sur les initiatives de lutte contre les abus au sein de l’Église. Il s’agit, a-t-il expliqué, de dresser l’état des lieux « de ce qui se passe et ce qui doit changer, afin que les autorités compétentes puissent agir ». Ce document, a ajouté le pontife argentin, servira « la transparence et la responsabilisation ». Et de mettre en garde : « S’il se trouvait qu’aucun progrès n’est réalisé, les fidèles continueraient à perdre confiance dans leurs pasteurs. »

L’indépendance de la Commission

Bien que la nouvelle constitution apostolique Praedicate Evangelium ait inclus la Commission pour la protection des mineurs dans l’organigramme de la Curie romaine – au sein du Dicastère pour la doctrine de la foi – le pape a insisté sur la « liberté de pensée et d’action » de ses membres. Vous êtes « indépendants », leur a-t-il dit à plusieurs reprises, « et vous continuerez à être en rapport direct avec moi ».

Le pape François a confié à la Commission de doter l’Église des « meilleures méthodes » pour lutter contre tout abus, qui « quelle que soit sa forme, est inacceptable », mais qui demeure « particulièrement grave » quand il est perpétré sur des enfants. Enfin, il a exhorté les membres de la Commission à veiller à ce que les Conférences épiscopales créent des centres d’accueil où les victimes puissent trouver la « guérison », en prenant « tous les moyens » pour rendre « justice » et pour punir les agresseurs. L’évêque de Rome a particulièrement salué l’engagement du cardinal O’Malley, à la tête de la Commission, remerciant ce « grand obstiné » qui porte cette cause « envers et contre tout ».

Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.
Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale
FR_Donation_banner.gif
Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement