Aleteia logoAleteia logoAleteia
Samedi 20 avril |
Aleteia logo
Spiritualité
separateurCreated with Sketch.

Sept manières de s’unir à la béatification de Pauline Jaricot

Pauline Jaricot

OPM

Mathilde de Robien - publié le 12/05/22

Dimanche 22 mai, Pauline Jaricot sera béatifiée lors d’une messe célébrée à 15h à Lyon-Eurexpo, transformé pour l’occasion en cathédrale. Elle sera présidée par le cardinal Luis Antonio Tagle, préfet de la Congrégation pour l’Évangélisation des peuples. Voici sept façons de s’associer spirituellement à l’événement.

Réjouissez-vous ! L’article que vous allez lire est entièrement gratuit. Pour qu’il le demeure et soit accessible au plus grand nombre, soutenez Aleteia !

Je fais un don*

*avec réduction fiscale

Pas moins de 13.000 personnes sont attendues à Lyon le 22 mai pour assister à la béatification de Pauline Jaricot, laïque lyonnaise fondatrice de l’Œuvre de la propagation de la foi, qui deviendra par la suite les Œuvres pontificales missionnaires (OPM) à la demande du pape Pie IX en 1862. Son procès de canonisation a été lancé par Pie XI en 1926, et a abouti à la reconnaissance de ses vertus héroïques par Jean XXIII en 1963. Le 27 mai 2020, la Congrégation pour les causes des saints a annoncé la béatification de Pauline Jaricot après l’attribution d’un miracle, la guérison de Mayline Tran.

Une cinquantaine d’évêques français seront présents le jour de sa béatification, ainsi que 2.000 étrangers (les OPM comptant une centaine de délégations à l’étranger). Si vous ne pouvez pas vous y rendre, il est néanmoins possible de s’unir par la prière à la messe qui fera de la « mère des missions » la bienheureuse Pauline Jaricot.

1Prier neuf jours avec Pauline Jaricot

La vie de Pauline Jaricot trouve son équilibre entre l’action et la prière. « Je suis faite pour aimer et agir, mon cloître c’est le monde », aimait-elle à dire lorsqu’elle témoignait de sa vocation. Femme d’action et de dévouement auprès des plus pauvres, la prière n’en nourrit pas moins son quotidien. Mgr Georges Colomb, Directeur national des Œuvres Pontificales Missionnaires, dit d’elle : « Elle est un subtil mélange entre Jeanne d’Arc et la petite Thérèse, combattante et contemplative. » Pourquoi ne pas se mettre à son école en priant neuf jours avec elle ? La revue Magnificat vient de publier une neuvaine qui propose d’explorer, chaque jour, un aspect de la spiritualité de Pauline.

2Découvrir la vie de Pauline Jaricot

Pour se mettre à son école, impossible de faire l’impasse sur la vie qu’a mené Pauline Jaricot. Une vie marquée par une conversion fulgurante à l’âge de 17 ans, suite à un sermon sur la vanité, et par son engagement au service des plus démunis. Pauline ressent très tôt un appel à soulager la misère des personnes qui l’entourent, notamment celle des canuts, ces ouvriers spécialisés dans la fabrication de la soie, et multiplie les initiatives pour leur venir en aide. Les biographies de Catherine Masson (Cerf) sont très complètes. Nous citerons également le livre de notre chroniqueur Henri Quantin, Pauline Jaricot, marmitonne de Dieu (Cerf). Enfin, pour les plus jeunes, deux ouvrages récents retracent la vie de Pauline: la BD Aimer et agir (Plein Vent) et la biographie romancée La lyonnaise au petit sou (Pierre Téqui).

3Se plonger dans les écrits de Pauline Jaricot

Pauline a beaucoup écrit, dès sa jeunesse. Mame a récemment publié ses écrits spirituels dans l’ouvrage L’Amour infini dans la divine Eucharistie. Des méditations sur l’Eucharistie qui sonnent comme une déclaration d’amour au Christ. Elle laisse également percevoir son ardeur missionnaire dans l’ouvrage Le Rosaire Vivant, qui regroupe ses méditations sur les mystères du Rosaire (Lethielleux).

4Poser un geste de charité

Une des toutes premières missions de Pauline consiste à effectuer de petits gestes pour aider les plus démunis. Elle laisse de côté bijoux et fastes pour revêtir des vêtements plus simples et part à la rencontre des ouvriers de son père. La misère de leur condition la touche profondément. Par la prière et par de nombreux dons, elle leur permet de vivre plus dignement. Un geste en son hommage à l’occasion de sa béatification pourrait consister à poser soi-même un geste de charité vis-à-vis de son prochain et notamment du plus pauvre, du plus faible, du plus délaissé.

5Se rendre dans un lieu qui garde sa mémoire

Pourquoi ne pas faire un pèlerinage en l’honneur de la bienheureuse Pauline, en se rendant dans un de ces lieux qui conservent sa mémoire ? Née et décédée à Lyon, elle repose aujourd’hui dans l’église Saint-Nizier, près de l’autel de la Vierge dans le transept sud, l’église même où elle a vécu sa conversion suite au sermon sur la vanité. Son cœur se trouve dans l’église Saint-Polycarpe à Lyon. C’est dans la chapelle Notre-Dame de Fourvière qu’elle fait vœu privé de chasteté le jour de Noël 1816. A mi-hauteur de la colline, elle fonde la Maison de Lorette, une communauté de jeunes filles pieuses, qui accueille aujourd’hui encore des pèlerins du monde entier.

6Suivre la béatification en direct

Vous aurez la possibilité de suivre sa béatification en direct de Lyon sur KTO, dimanche 22 mai, à 15h.

7Réciter la prière pour demander une grâce par l’intercession de Pauline

Seigneur,
tu es venu sur la terre afin que les hommes
aient la vie et qu’ils l’aient en abondance.
À cette œuvre qui est la tienne, Pauline-Marie Jaricot
s’est dévouée tout entière.
Elle a établi la propagation de la foi pour
les multitudes qui ne connaissent pas la Vie,
le Rosaire vivant pour ceux qui ne la possèdent
pas dans son abondance.
Bienheureuse Pauline Jaricot,
toi qui as consacré ta vie à répandre le royaume
du Christ en servant Dieu et les hommes,
intercède pour nous
et que Dieu daigne nous accorder la grâce que nous
demandons humblement.
Amen.

Tags:
Béatification et canonisationLyonPauline Jaricot
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.
Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale
FR_Donation_banner.gif
Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement