Aleteia logoAleteia logoAleteia
Lundi 20 mai |
Aleteia logo
Tribunes
separateurCreated with Sketch.

L’entrée dans la vie, avec les sacrements

illustration-Caroline-sacrement-1.jpg

Caroline

Jeanne Larghero - publié le 13/05/22

Comment les premiers sacrements, après le baptême, font entrer nos enfants dans une vie « orientée » ? C’est la grâce de la vie chrétienne, répond la philosophe Jeanne Larghero, une vie qui nous fait grandir tous ensemble.

Réjouissez-vous ! L’article que vous allez lire est entièrement gratuit. Pour qu’il le demeure et soit accessible au plus grand nombre, soutenez Aleteia !

Je fais un don*

*avec réduction fiscale

C’est reparti pour une nouvelle saison ! Celles des premières communions, professions de foi, confirmations. La proposition des sacrements fait rentrer nos jeunes dans une nouvelle histoire, une histoire fléchée, un temps orienté. Dit autrement, ils entrent grâce à la vie chrétienne dans une aventure qui va quelque part, ils intègrent la grande histoire du salut. 

Le monde païen, si on observe par exemple les sagesses grecques ou mésopotamiennes de l’Antiquité, est un monde cyclique, le monde de l’éternel retour : les dieux détruisent et refont le cosmos quand ils en ont assez de l’arrogance des humains, la nature elle-même est un perpétuel recommencement, les saisons se succèdent, les jours se suivent. Transposons : lundi c’est ravioli, samedi on remplit les caddies, dimanche on lave la voiture et lundi on recommence, l’année prochaine sera la même​ avec un an de plus.

La première communion et celles qui suivront redynamisent le temps : les jours ne se ressemblent pas puisque la semaine monte vers le jour du Seigneur, puisque le dimanche devient le premier jour festif de la semaine. Là où les non-chrétiens commencent parfois mornement leur semaine avec la reprise du travail le lundi, les chrétiens la commencent dans l’action de grâce, dans l’eucharistie du dimanche.​

Par la confirmation, il est pourvu du dynamisme spirituel qui permet de transmettre la foi, c’est-à-dire d’engendrer spirituellement, ce qui s’appelle être​ adulte.

Parents et enfants sont adultes

La confirmation dynamite nos histoires individuelles. C’est le passage à l’âge adulte : un petit jeune encore dépourvu de poil au menton reçoit en plénitude la force de Dieu, les promesses de son baptême s’accomplissent, le rendent capable d’être lui-même fécond dans la foi. Par la confirmation, il est pourvu du dynamisme spirituel qui permet de transmettre la foi, c’est-à-dire d’engendrer spirituellement, ce qui s’appelle être​ adulte. ​C’est ainsi que dans une même maison, dans une même famille, parents et enfants sont adultes aux yeux de Dieu : quel renversement ! Quelle façon incroyablement nouvelle de regarder nos enfants ! Nous les embarquons dans la grande aventure qui nous rend citoyens du ciel, nous sommes avec eux sur un pied d’égalité, frères et sœurs dans la foi.

Ainsi, même si c’est reparti pour une nouvelle saison, ne nous y trompons pas : on reprend les mêmes ou ceux d’après et on recommence ? Non, on construit l’Église de la terre et l’Église du ciel, celle que nous constituerons tous quand il se fera des cieux nouveaux et une terre nouvelle.

Tags:
Enfantssacrementsvie eternelle
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.
Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale
Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement