Aleteia logoAleteia logoAleteia
Samedi 24 septembre |
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

Angélus : dans l’Eucharistie, « Jésus visite nos solitudes »

POPE-FRANCIS-ANGELUS-SUNDAY-Antoine-Mekary-ALETEIA

Antoine Mekary | ALETEIA

I.Media - publié le 19/06/22 - mis à jour le 19/06/22

À l’occasion de la solennité du Corpus Christi, le pape François a souligné lors de l’Angélus du 19 juin 2022 que l’Eucharistie ne devait pas être considérée comme une "dimension vague". Au contraire, en communiant au Corps du Christ, Jésus "se fait notre compagnon de route".

La fête du Corpus Christi, aussi appelée solennité de la Fête-Dieu ou bien du Saint Sacrement du Corps et du Sang du Christ, est célébrée dans l’Église catholique 60 jours après Pâques et tombe donc toujours un jeudi. Mais, comme l’a fait remarquer le pape François depuis la fenêtre du Palais apostolique ce 19 juin, cette fête est décalée en Italie et dans d’autres pays au dimanche suivant, essentiellement pour des raisons pratiques.

Devant la foule réunie place Saint-Pierre, le pape argentin a profité de cette solennité pour livrer un enseignement sur l’Eucharistie par laquelle Jésus se donne aux hommes. « Dans le Corps et le Sang du Christ, nous trouvons sa présence, sa vie donnée pour chacun de nous », a-t-il souligné, insistant sur la dimension concrète de la communion. « Le risque existe parfois de confiner l’Eucharistie dans une dimension vague, lointaine, peut-être lumineuse et parfumée à l’encens, mais loin des difficultés de la vie quotidienne », a-t-il ainsi mis en garde.

Dans l’Eucharistie aussi, « chacun peut faire l’expérience de l’attention aimante et concrète du Seigneur.

Au contraire, a-t-il assuré, « le Seigneur prend à cœur tous nos besoins, à commencer par les plus élémentaires ». S’appuyant sur le récit de la multiplication des pains où Jésus réalise le miracle de nourrir une foule, le pontife a assuré que, dans l’Eucharistie aussi, « chacun peut faire l’expérience de cette attention aimante et concrète du Seigneur ». Ainsi, « si j’ai peu de pain dans mon sac, Il le sait et s’en soucie », a promis l’évêque de Rome.

Le pape a alors souligné le fait que Jésus se donne pour se faire « notre compagnon de route ». Par l’Eucharistie, « il entre dans nos affaires, il visite nos solitudes, redonnant sens et enthousiasme ». Il a enfin conclu sa catéchèse en invitant à faire cette prière :

Seigneur, donne-moi le pain quotidien pour me faire vivre, et rassasie-moi de ta présence !

Tags:
angeluseucharistie
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
FR_2_NEW.gif
Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement