Aleteia logoAleteia logoAleteia
Samedi 24 septembre |
Aleteia logo
Au quotidien
separateurCreated with Sketch.

Pourquoi, en amour, 1 + 1 = 3

couple.jpg

Kseniya Ivanova I Shutterstock

Mathilde de Robien - publié le 19/06/22

Aussi surprenant que cela puisse paraître, en matière de conjugalité, l’équation 1 + 1 = 3 serait garante de la pérennité d’un couple.

L’amour défie de nombreuses lois, y compris celles des mathématiques. C’est en tout cas ce que laisse penser cette mystérieuse équation chère aux experts en conjugalité qui consiste à affirmer que 1 + 1 = 3. Trois incluant « toi », « moi » et le « nous », ce nouvel espace que forme le couple. Un bon condensé de la relation amoureuse, imaginé par le psychiatre et psychothérapeute Frédéric Fanget, qui fait du couple une entité à part entière, dont il faut prendre soin pour le faire durer. Un mode à trois dimensions où chaque entité est importante et doit trouver son équilibre.

Cette équation se distingue du « mode indépendant » où 1 + 1 = 2 (les conjoints vivent chacun de leur côté), du « mode fusionnel » où 1 + 1 = 1 (mode passionnel qui nie les individualités), et du « mode destruction » : 1 + 1 = 0 (les conjoints se disputent au point de se détruire l’un l’autre).

Si au début d’une relation amoureuse, un couple a plutôt tendance à fonctionner selon le mode fusionnel, avec les années, il peut être guetté par le mode indépendant. Qu’est-ce qui permet alors de rester dans le 1 + 1 = 3 et de ne pas tomber dans le 1 + 1 = 2 ? Soazig Castelnérac et Marylise Richard donnent des éléments de réponse dans leur récent ouvrage Les 5 clés de l’amour durable : « Le couple n’existe que si deux personnes s’y retrouvent. Par la pensée, par le temps donné, par la présence physique, par les conversations. (…) Lorsque vous partagez, vous êtes deux, vous êtes « nous », vous êtes votre couple ». Nourrir l’entité « couple » suppose de prendre du temps à deux, pour partager sa vie, son intimité, son être profond. « Partager du temps à deux va plus loin, beaucoup plus loin que de passer du temps à deux. Partager un moment, c’est tout d’abord donner de son temps pour l’autre, et, par ricochet, pour son couple », soulignent les deux auteurs pour qui le temps à deux est l’une des cinq clés de l’amour durable.

Dans la perspective chrétienne, 1 + 1 = 4

Le « nous », dans la perspective chrétienne, inclut aussi le Christ. En effet, par le sacrement de mariage, Dieu est présent dans le couple. Ce sacrement promet la présence stable et fidèle du Christ aux côtés des époux pour toujours. « Nous savons, grâce à notre foi chrétienne, que nous ne sommes pas seuls car Dieu est en nous, avec nous et parmi nous », souligne le pape François dans sa Lettre aux époux du 26 décembre 2021. On peut donc logiquement écrire que 1 + 1 = 4 ! Le Pape lui-même souligne l’importance de ce « nous » qui ne se réduit pas à la somme de deux individualités mais qui constitue une nouvelle entité appelée à vivre en union avec le Christ. Dans la même lettre, il invite les époux à « être deux dans le Christ, deux en un. Une seule vie, un seul « nous » dans la communion de l’amour avec Jésus ».

Découvrez aussi ces sept habitudes à prendre pour faire durer son couple :

Tags:
AmourCoupleMariage
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
FR_2_NEW.gif
Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement