Aleteia logoAleteia logoAleteia
Vendredi 24 mars |
Aleteia logo
Spiritualité
separateurCreated with Sketch.

Pourquoi le prêtre élève-t-il le pain et le vin durant la messe ?

elevation-eucharistie-FR547321L.jpg

Catherine Leblanc / Godong

Philip Kosloski - Valentine Leroy - publié le 25/06/22 - mis à jour le 01/08/22

Le prêtre élève le pain et le vin durant la messe pour donner aux fidèles de voir et d’adorer Jésus, rendu présent dans les deux éléments consacrés. Retour sur l’histoire et le sens de cette tradition liturgique.

Réjouissez-vous ! L’article que vous allez lire est entièrement gratuit. Pour qu’il le demeure et soit accessible au plus grand nombre, soutenez Aleteia

Je fais un don*

*avec réduction fiscale

Lorsque l’on assiste à une messe catholique, il est habituel de voir le prêtre élever l’hostie consacrée et le calice après la formule de consécration. Pourtant, cela n’a pas toujours été le cas : il a fallu attendre le XIIIe siècle pour que ce geste soit intégré à la liturgie eucharistique. Jusqu’à la réforme de Vatican II, le prêtre était face à l’autel et regardait dans la même direction que l’assemblée. Ainsi, le pain et le vin étaient cachés à la vue des fidèles lorsqu’il récitait la prière eucharistique.

A partir du XIIIe siècle, de nombreux saints ont cherché à faire grandir la dévotion du peuple en l’hostie consacrée, ce pain où le Christ se rend réellement présent. Par exemple, dans la première moitié du XIIIème siècle, saint Juliana de Liège institue dans l’Église catholique la célébration universelle de la fête du Corps et du Sang du Christ. Son successeur, Eudes de Paris, publie à la fin du XIIIe siècle un décret affirmant que « les prêtres doivent cacher l’hostie jusqu’à ce qu’elle soit consacrée et ensuite l’élever pour l’adoration ». selon la Nouvelle Encyclopédie catholique. Ce décret vient notamment répondre aux sollicitations des laïcs qui souhaitent voir et adorer Jésus dans l’Eucharistie durant la consécration.

Adorer Jésus, présent sous nos yeux

Depuis le Concile Vatican II, qui permet aux prêtres de célébrer la messe face à l’assemblée, le Missel romain a conservé ce rite : les prêtres sont invités à « montrer l’hostie consacrée aux fidèles et de se prosterner en adoration. »

L’élévation de l’hostie et du calice est devenue un rite liturgique central de la messe : il affirme le profond mystère qui a lieu durant la consécration où Jésus lui-même se rend présent dans le pain et le vin qui sont offerts sur l’autel. 

Tags:
CommunionhostieMesse
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.

Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale
FR_Donation_banner.gif
Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement